Scholz et Zelenski appellent à assurer la sécurité de la centrale nucléaire de Zaporojié

Olaf Scholz

Le chancelier allemand Olaf Scholz a eu une conversation téléphonique avec le président ukrainien Vladimir Zelenski, au cours de laquelle les parties ont discuté de la situation militaire, humanitaire et économique en Ukraine et de la possibilité d’un soutien concret supplémentaire à Kiev, y compris pour la restauration du pays, a annoncé mercredi le porte-parole du gouvernement allemand Steffen Hebestreit.

« Le chancelier [allemand Olaf] Scholz a eu une conversation téléphonique aujourd’hui avec le président ukrainien [Vladimir] Zelenski et a discuté de la situation militaire, humanitaire et économique en Ukraine et de la possibilité d’un soutien concret supplémentaire, y compris pour la restauration [du pays] », a déclaré M. Hebestreit. Le chancelier a souligné que l’Allemagne ne cesserait pas de soutenir l’Ukraine sur le plan militaire, ainsi que sur les plans politique, financier et humanitaire. Dans ce contexte, il a évoqué les préparatifs intensifs de la conférence de restauration qui se tiendra à Berlin le 25 octobre de cette année », a souligné le porte-parole.

Selon lui, MM. Scholz et Zelenski sont convenus que « la sûreté et la sécurité de la centrale nucléaire de Zaporojié portaient une importance primordiale et que le rapport de l’Agence internationale de l’énergie atomique et les mesures recommandées avaient joué un rôle important ».

« Le chancelier fédéral et le président de l’Ukraine sont convenus de maintenir des contacts étroits », a résumé M. Hebestreit.

Le 24 février, le président russe Vladimir Poutine a annoncé la tenue d’une opération militaire spéciale en Ukraine en réponse à l’appel à l’aide des dirigeants des Républiques du Donbass. Il a souligné que les projets de Moscou ne comprenaient pas l’occupation des territoires ukrainiens, l’objectif étant la démilitarisation et la dénazification du pays. En réponse, les États-Unis, l’UE, le Royaume-Uni, ainsi que plusieurs autres États ont déclaré qu’ils imposaient des sanctions contre des personnes physiques et morales russes.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *