Scandale à la prison de Kondengui : un détenu met enceintes 4 codétenues

Kondengui

La prison centrale de Yaoundé, le tristement célèbre Kondengui, est au cœur d’un fait divers sordide ces derniers jours. Un détenu identifié sous le nom de Boïka aurait mis enceintes pas moins de 4 de ses codétenues.

Des grossesses inexpliquées

Tout commence lorsque 4 détenues de Kondengui se découvrent enceintes, sans comprendre comment cela a pu arriver. Elles finissent par avouer avoir eu des rapports intimes avec Boïka, un autre prisonnier.

Des ébats facilités par des gardiens corrompus

D’après l’enquête menée en interne, Boïka rencontrait ces femmes à tour de rôle à l’infirmerie, en soudoyant les gardiens avec de l’alcool. De quoi profiter de quelques minutes d’intimité avec ses conquêtes du jour.

Le choc et l’indignation

Cette affaire hors du commun provoque la stupeur et l’indignation, selon le site d’information 237online. Si les conditions de détention à Kondengui sont réputées épouvantables, de tels agissements dépassent l’entendement.

Sanctions et mesures prises

L’administration pénitentiaire a placé Boïka en cellule disciplinaire et fermé provisoirement le quartier des femmes. Mais des doutes subsistent sur une possible complicité active de certains gardiens dans cette rocambolesque affaire.

Une enquête approfondie est nécessaire pour faire toute la lumière et éviter que de tels actes ne se reproduisent dans ce haut lieu de la détention camerounaise.

Par Félix Ngassam, 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *