Politique

Régionales 2020: Le Rdpc en campagne dans le Littoral

Le Rassemblement démocratique du peuple camerounais a présidé samedi 21 novembre à la maison du parti Douala-Bonanjo, une réunion politique comptant pour le lancement de la campagne électorale du scrutin du 6 décembre prochain.

Pour ce qui concerne le département du Wouri, c’est l’honorable Albert Dooh Collins en sa qualité de président de la commission départementale de la campagne électorale, qui a présidé la réunion de lancement de la campagne dans le Wouri. Dans la région du Littoral, le département du Wouri qui est considéré à raison comme le département le plus important, aura à lui seul 30 conseillers régionaux sur 70, et les trois autres départements se partageront les 40 autres postes de conseillers régionaux. Séance tenante, les 30 candidats Rdpc ont été lus et présentés à l’électorat que l’on sait est constitué de l’ensemble des conseillers municipaux du département. Parmi les noms, on peut citer Camille Ekindi, Gabriel Enumedi, Maurice Ekoule, Emmanuel Nguepi, Jacqueline Koyock, Sara Ndoutou, Abel Calvin Njocké pour ne citer que ces quelques candidats dont les noms ne sont pas moins connus du monde politique à Douala.

En ce concerne la campagne électorale proprement dite, les cinq présidents des commissions communales de campagne ont été lus et présentés au collège, la profession de foi également : Lengue Malapa pour Douala 1er, Pongo Emmanuel pour Douala 2ème, Victor Ateba pour Douala 3ème, Fandja Gabriel pour Douala 4ème, le maire Edimo pour Douala 5ème. Et un constat se dégage de la lecture de ces noms, chacun d’entre ces derniers est président de section Rdpc dans son arrondissement. Ce sont eux qui vont diriger ou présider, la campagne pour ce qui concerne chaque commune. Pour le maire Lengue Malapa, président de la section hôte, le fait que cette cérémonie de lancement de la campagne électorale soit courue par les conseillers municipaux est la preuve que le Rdpc est prêt une fois encore à rafler la mise aux régionales.

Lire aussi
Cameroun - Régionales 2020: Le passage en force du pouvoir de Yaoundé

Motivation

Et cela exprime selon lui l’excellence et la vitalité de leur parti. Pour le candidat Charles Patrick Elong, c’est une charge immense de porter l’espoir de toute une région. Charles Patrick Elong a la sensation d’une grande motivation parce qu’il sait que le peuple camerounais attend beaucoup de cet élection qui constitue le parachèvement du processus de décentralisation, raison pour laquelle l’erreur n’est pas permise en pareille situation.
Charles Patrick Elong promet apporter la satisfaction à ses compatriotes au soir du 6 décembre 2020. Selon Gabriel Fandja président de la commission communale de campagne pour Douala 4ème, tous les candidats sont mobilisés parce qu’ils veulent relever le défis.

Lire aussi
Cameroun - SDF: John Fru Ndi veut éviter le naufrage

Sans fioriture, Gabriel Fandja promet la crise cardiaque aux concurrents du Rdpc. Conformément au code électoral qui prescrit que la campagne électorale a lieu quinze jours avant le du scrutin, le Rdpc donne ainsi le ton. En rappel, c’est un mode de scrutin indirect qui concerne deux collèges électoraux : le collège des conseillers municipaux et celui des autorités traditionnelles. Chaque conseil régional comportera cent personnes, soit 70 membres élus par le collège des conseillers municipaux et 30 autres personnes élues par le collège des autorités traditionnelles.

Rodrigue TCHOKOUAHA

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page