RDC : la Cour constitutionnelle rejete le recours de Martin Fayulu. Félix Tshisekedi confirmé président - 237online.com
Afrique

RDC : la Cour constitutionnelle rejete le recours de Martin Fayulu. Félix Tshisekedi confirmé président

La cour constitutionnelle de la République démocratique du Congo (RDC) vient de rendre son arrêt sur le contentieux électoral présidentiel.

Elle confirme ainsi Félix Tshisekedi Tshilombo comme cinquième président de la RDC. Selon la cour, la requete de la coalition lamuka est irrecevable car Martin Fayulu Madidi, entant que coordonanteur de la Dynamique de l’opposition (DO), n’a pas qualité de saisir la cour.

Qui est Felix Antoine TSHISEKEDI, le nouveau président élu de la RDC?

Félix Antoine TSHISEKEDI, est un des fils de feu Etienne TSHISEKEDI WA MULUMBA, l’opposant emblématique aux régimes de Mobutu puis Kabila.

Né le 13 Juin 1963 à Kinshasa, Il effectue ses études secondaires et humanitaires à Kinshasa puis travaille dans des entreprises qu’il a cofondées.

Dès son jeune âge, il rejoint les rangs de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), parti politique dirigé par son père où au fil des ans il devient l’un des cadres. Fin 2008, il est nommé secrétaire national de l’UDPS chargé de l’extérieur. Lors des élections de novembre 2011, il est élu député à Mbuji Mayi mais refuse de siéger à la demande de son père qui dénonça les irrégularités. En Octobre 2016, il est nommé secrétaire général adjoint de l’UDPS.

Lors des négociations pour le rassemblement de l’opposition menées par son défunt père Etienne Tshisekedi, Felix Tshilombo fait toujours partie de la délégation qui négocie. Les négociations aboutissent aux accords du saint sylvestre signé le 31 Décembre 2016.

Pendant le congrès du parti organisé après la mort d’Etienne Tshisekedi en Mars 2018, Félix Tshisekedi est élu à la présidence de l’UDPS et en même temps, désigné candidat pour représenter l’UDPS lors de l’élection présidentielle prévue pour décembre 2018.

Après l’échec de la rencontre de Genève qui a choisi Martin Fayulu comme candidat commun de l’opposition, Felix Tshisekedi va s’associer à Vital Kamerhe, qui accepte de se désister et accepte de soutenir sa candidature.

Au terme de l’élection présidentielle du 30 Décembre 2018, la CENI le proclame, à titre provisoire, président élu.

Si les résultats devaient être validés par la cour constitutionnelle, Félix TSHISEKEDI deviendrait le nouveau président de la République Démocratique du Congo, succédant à Joseph KABILA et opérant ainsi la première transition démocratique du plus grand pays d’Afrique Centrale.


Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer