RAPPORT: La situation à Kiev est relativement calme

Kiev

La capitale ukrainienne s’est dépeuplée ce dimanche. Il n’y a pas de transport dans la ville, aucun piéton n’est visible dans les rues, seuls les militaires et la police sont en service.

À partir de 17h00 (18h00 heure de Moscou, 15h00 UTC) le samedi, un couvre-feu a commencé jusqu’à 8h00 (9h00 heure de Moscou, 6h00 UTC) du 28 février. Tous les transports municipaux de la ville ont été impliqués dans les missions du siège central de Kiev. Selon les autorités, la situation dans la ville est calme, malgré de forts bruits occasionnels d’explosions.

La ville vit sous la loi martiale. Selon l’ordre des autorités, les citoyens ne sont plus autorisés à apparaître dans les rues sans laissez-passer spéciaux et cartes d’identité. La mairie a prévenu que tout citoyen qui se retrouverait dans la rue « sera considéré comme membre d’un groupe de sabotage et de renseignement ».

Depuis samedi, de nombreux résidents de Kiev ont quitté leurs appartements pour des abris anti-bombes ou des stations de métro. Les stations de métro fonctionnent uniquement en mode d’abri: il n’y a pas de circulation ferroviaire, les scellés hermétiques sur la ligne « rouge » du métro sont fermés. Sur d’autres branches, ils sont ouverts.

Le bureau du maire a déclaré que la situation dans le métro était contrôlée par la police. Les policiers, en collaboration avec les employés du métro, dressent des listes d’articles essentiels – nourriture, médicaments, vêtements chauds, afin de les fournir aux personnes qui se cachent dans le métro. On sait qu’un vaste réseau de supermarchés de Kiev s’est joint à la restauration.

Certains Kieviens ont décidé de ne pas quitter leur domicile et descendent dans des abris uniquement lors des alertes. Près des entrées des immeubles, on peut voir des personnes promènennt leurs chiens dans la rue. Mais les gens ne s’éloignent pas de leurs maisons. Les médias ukrainiens ont rapporté que plusieurs personnes ont été arrêtées parce qu’elles étaient prises pour des saboteurs.

Les autorités ont exhorté les citoyens à s’approvisionner en eau du robinet, car des interruptions de l’approvisionnement en eau n’étaient pas exclues. Il y a de l’électricité dans les maisons, les communications téléphoniques et Internet fonctionnent, mais il y a des problèmes avec l’Internet mobile. Les Kieviens appellent constamment, correspondent sur les réseaux sociaux.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *