Société

Prison centrale de Douala: Les détenus composent une chanson rap sur le Covid-19

« Tous unis contre covid-19 » est le titre de la chanson réalisée par un groupe de rappeurs détenus et produit par le studio rap à la prison centrale de Douala.

Le message que ces détenus ont voulu transmettre est de faire comprendre au reste du monde que ce virus est déjà partout et ne distingue personne. « Ici au Cameroun il faut que les personnes comprennent que le virus est réel, c’est une maladie qui fait des ravages partout dans le monde, le monde entier l’a subi ». Tel est le message d’un détenu du studio rap. Le groupe de rappeur a voulu écrire et diffuser ce morceau car la musique est un moyen rapide et efficace de communication pour faire passer le message qui nous appelle à être tous unis contre le virus. Au-delà de nos différences d’origine, sociales, économiques, que nous soyons incarcérés ou libres.

Le studio-rap a été réalisé dans le cadre du projet « Regard au-delà de la Prison », promu par l’association Centro Orientamento Educativo (Coe) avec le soutien financier de l’Agence Italienne pour la Coopération au Développement (Aics). Depuis la création de ce studio rap, la Maison des Jeunes et des Cultures (Mjc) de Douala, partenaire local dans le projet, a suivi de près le groupe de rappeurs afin d’offrir la possibilité d’exprimer leur créativité à travers la musique mais tout en assurant la correcte utilisation des équipements et le respect des règles pour le bon fonctionnement d’un groupe, en développant une sorte d’union fraternelle en tant qu’artistes.

Lire aussi
Exclusivité : incendie à la chefferie Bamendjou

Les premiers rappeurs qui ont fondé l’histoire du studio s’appelaient la « meute des penseurs » qui ont d’ailleurs eu un succès incroyable avec un album réalisé à l’intérieur de la prison. Il suffit de taper sur Youtube le son « Merci » pour avoir une idée. La diffusion de la musique produite par les rappeurs à l’extérieur représente pour la Mjc un moyen efficace de lutter pour une meilleure perception de l’image des détenus vis-à-vis de la société. Les personnes, qui souvent les considèrent comme des délinquants simples, commencent à reconnaitre une autre capacité en eux, un talent, et arrivent à s’identifier dans les paroles de leurs chansons. Cela crée un sentiment d’union.

Pour les détenus, le fait d’avoir accès au studio rap est une occasion de pouvoir s’exprimer, de cultiver leur inspiration musicale, de se sentir soulagés pendant l’incarcération et de réduire le stress lié à la vie en prison. « Tous unis contre covid-19 » sera diffusé par la Mjc à partir de la semaine prochaine sur sa page Facebook et d’autres canaux. Cela servira aussi à créer un contact entre monde interne et externe à la prison en ce moment particulier, où les détenus se sentent plus isolés à cause des mesures prises par le Ministère de la Justice pour lutter contre le Covid-19 qui sont entre autres : la suspension des corvées à l’extérieur de tous détenus jusqu’à nouvel ordre ; la mise en place des dispositions particulières pour le contrôle des visites aux détenus en privilégiant la remise des repas et en lieu et place des contacts physiques entre détenus et visiteurs ; la suspension de toutes les activités socioculturelles et éducatives jusqu’à nouvel ordre y compris celles des partenaires sociaux. Restez syntonisés sur la page Facebook de la Mjc pour découvrir comment les détenus de la prison centrale de Douala vivent cette pandémie !

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page