Phénol Kouassi vs 1xbet : Le feuilleton tumultueux d’une trahison

Phénol Kouassi

L’ascension et la chute d’un ancien collaborateur

Au cœur de l’actualité camerounaise, une affaire retentissante oppose l’ancien employé de 1xbet Cameroun, Phénol Kouassi, à son ex-employeur. La saga de Kouassi, l’enfant du pays adopté par le Cameroun, s’est transformée en une vendetta numérique qui a captivé l’attention de nombreux internautes.

Des débuts prometteurs au Cameroun

Arrivé en terre camerounaise, Kouassi fut accueilli à bras ouverts, symbolisant la fraternité qui unit Ivoiriens et Camerounais. Cette histoire d’amour, bien que parfois entachée, reste forte et indéfectible. Après ses études en Russie, Phénol a choisi le Cameroun pour travailler, s’y installant avec passion. D’ailleurs, sa vie personnelle en témoigne, s’étant fiancé à une citoyenne camerounaise.

Les dérives d’une position

Malheureusement, les belles histoires ont parfois des zones d’ombre. Employé de 1xbet Cameroun, Phénol Kouassi a fini par se laisser consumer par le pouvoir et la position qu’il occupait. Plusieurs allégations d’abus de pouvoir, d’harcèlement et de comportements malsains ont émergé. Le soutien indéfectible de son ami devenu patron lui a longtemps permis d’échapper à toute forme de sanction. Mais les tensions n’ont fait que croître, conduisant à une rupture inévitable entre les deux amis.

Une vengeance numérique

Après son licenciement, Kouassi, animé d’une rancœur tenace, a choisi la voie de la dénonciation publique. À travers des plateformes comme Facebook et des collaborations avec des influenceurs comme Paul Chouta et Nzui Manto, il a lancé une campagne de dénigrement contre son ancien employeur. Le pic de cette vendetta a été atteint lorsqu’il a été allégué que le patron de 1xbet était porteur du SIDA, une accusation grave et diffamatoire. Suite à cette déclaration, une plainte a été déposée, conduisant à l’arrestation de Phénol.

Le déchaînement n’a pas cessé là. Des révélations sur le recrutement de mercenaires numériques, l’utilisation de la base de données de 1xbet, et d’autres allégations continuent de secouer l’univers du web camerounais.

Une menace pour le futur

Phénol, aujourd’hui en liberté, semble déterminé à poursuivre sa vendetta. Avec la création d’un nouveau bookmaker concurrent, il semble vouloir détrôner son ancien employeur. Mais cette affaire montre la nécessité de la vigilance numérique et la prudence dans le monde des affaires au Cameroun.

Manuella Tchinda, 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *