International

Opinion – Religion : Le christianisme a échoué !

La religion est un ensemble de dogmes et de pratiques constituant sa doctrine et sa croyance en usage dans une communauté-adepte par le lien de la foi.

Elle soulève des questions sociales et universelles sujettes à des incompréhensions humaines et y apporte une réponse spirituelle ou divine. Le principal rôle de la religion est d’enseigner à l’Homme sa véritable identité spirituelle, d’apporter des solutions divines aux fléaux et vices qui minent la société. De par son influence, la religion ressort comme un acteur majeur de la société civile.

La communauté chrétienne africaine compte près de 600 millions d’adeptes sur un total de près de 2,4 milliards répandus dans le monde. Près de la moitié de la population africaine se retrouverait donc membre de la secte chrétienne, laquelle se taille donc la part du lion entre les multitudes autres religions importées et continentales. Si le christianisme avait été une solution spirituelle devant les fléaux et vice que vit le continent africain, L’Afrique devrait donc être l’eldorado convoité par tous les autres continents parce que détenant la clé de la science du mystère et à moitié envahie par une population d’obédience spirituelle chrétienne.

Paradoxalement, l’Afrique est un réservoir de malheur, la misère et la pauvreté sont son patrimoine, les guerres, l’égoïsme, la corruption, la xénophobie, la haine, la jalousie sont le quotidien de ses habitants, les maladies, les décès précoces sont monnaie courante, bref c’est l’enfer sur terre. Les chapelles emplissent tous les jours des pauvres qui sont paradoxalement le piller économique de cette organisation. Les lieux de culte abondent chaque jour de personnes qui veulent fuir la misère, l’indigence, la maladie, l’envoûtement, la sorcellerie à partir d’un miracle divin et ceci dure depuis des décennies.

Alors on fait une halte, et on se pose la question de savoir quel est finalement le rôle de la religion chrétienne en Afrique si les questions sur, lesquelles elle est censée apporter des solutions morales et spirituelles restent telles quelles depuis qu’elle a accosté les rives du continent africain. La misère et la maladie vont crescendo, les valeurs humaines s’estompent et disparaissent, les conditions de vies deviennent de plus en plus insupportables. La vérité est là, c’est un fait : le christianisme n’a pas aidé l’Afrique, elle a plutôt rendu ses adeptes réfractaires à leur propre développement socio-économique.

Chers chrétiens, réveillez-vous de votre hypnose et commencer à penser par vous- mêmes

Par Fabrice AMIA

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer