Moscou veut des réponses de chacun des 37 pays, pas une réaction commune

Maria Zakharova

La Russie ne peut pas se contenter d’une réponse collective de l’UE et de l’Otan à la lettre du ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, indique le commentaire la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, diffusé vendredi.

Le 28 janvier, Sergueï Lavrov a envoyé aux ministres des Affaires étrangères de nombreux pays européens, des États-Unis et du Canada un message sur l’indivisibilité de la sécurité.

Les réponses du secrétaire général de l’Otan Jens Stoltenberg et du chef de la diplomatie européenne Josep Borrel proposant de participer à un dialogue sur le renforcement de la sécurité ne contiennent pas de réaction substantielle à la question posée, d’autant plus que ce n’est pas à eux que Moscou s’est adressé, signale Maria Zakharova. Elle a fait savoir que la réponse étaient attendue de chacun des 37 destinataires, pays d’Europe et d’Amérique du Nord, qui avaient reçu la lettre de M. Lavrov.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *