L’UE veut lutter contre la propagation de la position de la Russie sur l’Ukraine

Union europeenne

L’Union européenne prévoit d’essayer par le biais de la diplomatie de contrer la propagation de la position russe sur les conséquences de la situation en Ukraine, a rapporté mercredi le journal espagnol El Pais se référant au rapport qui a été préparé par les institutions européennes.

Selon ses informations, Bruxelles prépare une offensive diplomatique pour contrer la position de la Russie, qui associe la crise alimentaire et énergétique aux sanctions européennes imposées en raison de la situation en Ukraine. Le projet comprend une réunion ministérielle avec la Ligue des États arabes à la fin de l’année et peut-être avec l’Union pour la Méditerranée.

Le document reconnaît la large diffusion de la position de Moscou « parmi les gouvernements et la population » des pays en développement. Le problème de l’image de l’UE s’aggrave dans les États où il n’y a pas de presse indépendante, estime-t-on à Bruxelles. À ces fins, les institutions européennes proposent d’expliquer en détail des retombées réelles des sanctions européennes contre la Russie et la Biélorussie, ainsi que de donner « des exemples concrets de responsabilité directe de la Russie pour les prix élevés des céréales ».

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a déclaré plus tôt que la crise alimentaire dans le monde s’était produite bien avant l’opération militaire spéciale en Ukraine et qu’elle avait été causée, entre autres, par la pandémie et des erreurs de calcul des pays occidentaux. M. Lavrov a ajouté que la situation actuelle avait exacerbé le problème, tandis que les sanctions occidentales étaient l’une des principales raisons de la perturbation des approvisionnements alimentaires, qui a aggravé la crise.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *