Londres ne violera pas la convention de Montreux pour exporter des céréales ukrainiennes

convention de Montreux

Le Royaume-Uni n’envisage pas la possibilité de violer la convention de Montreux concernant le régime des détroits pour assurer l’exportation de céréales ukrainiennes par voie maritime, a déclaré lundi le premier ministre britannique Boris Johnson.

« Nous n’envisageons pas cette possibilité, a-t-il déclaré. Il existe des solutions alternatives qui ne nécessitent pas la présence de navires militaires britanniques ou ceux d’autres pays en mer Noire. Nous étudions la possibilité d’utiliser les fleuves et notamment le Danube, aussi bien que les chemins de fer, pour exporter les céréales en moindre quantité que ce qu’un gigantesque convoi en mer Noire aurait pu faire. Nous étudions toutes les pistes, et notamment l’évacuation de céréales en petites quantités ».

Lors de son intervention, Boris Johnson a également insisté sur la nécessité pour l’Otan de réarmer l’Ukraine. « Nous devons armer nos amis maintenant pour profiter du moment. Poutine devra marquer une pause pour se regrouper », a indiqué M. Johnson.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *