Logements sociaux: La Chine veut investir au Cameroun

Le nouvel ambassadeur de Chine l??a revelé vendredi dernier au ministre du Développement urbain et de l??Habitat.La Chine a en projet de construire des logements sociaux au Cameroun. Tel était l??objet de l??audience accordée vendredi dernier à Xue Jinwei, le nouvel ambassadeur de Chine au

Cameroun, par Clobert Tchatat, ministre du Développement urbain et de l??Habitat. Pendant près d??une heure, les deux hommes ont échangé aussi bien sur la question de l??habitat social que sur d??autres projets menés par les entreprises chinoises au Cameroun. Notamment, le recalibrage du lit de la rivière Mfoundi à Yaoundé entrepris en ce moment par la China International Water and Electricity Corporation (CWE) et qui, à terme, vise à éviter les inondations dans la capitale.Au sortir de l??audience, le diplomate chinois a déclaré à la presse que «le problème de l??habitat se pose dans tous les pays du monde. Dans les pays sous-développés, il se pose avec plus d??acuité. La Chine a l??intention de travailler avec le Cameroun dans ce sens. Nous sommes en train de discuter sur les accords.»Une volonté qui traduit la ferme détermination de l??Empire du milieu d??accompagner le gouvernement camerounais dans son projet de construction de dix mille logements et d??aménagement de cinquante mille parcelles. Un protocole d??accord a d??ailleurs été signé dans ce sens le 18 avril 2008 entre le Cameroun et la Société nationale de coopération internationale économique et technique de Shenyang dans le but de construire 1500 logements sociaux dans les villes de Yaoundé, Douala, Limbé, Bafoussam et Sangmelima. Au ministère du Développement urbain et de l??Habitat, l??on se veut rassurant quant au financement de ce projet qui est sur le point d??être bouclé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *