Lions Indomptables : le temps de l'action, après la désignation d'un nouveau sélectionneur

La « feuille de route » du nouveau sélectionneur est vivement attendue. Nommé mercredi dernier, Paul Le Guen, le nouveau sélectionneur des Lions Indomptables, arrivera au Cameroun dans une semaine pour signer un contrat de six mois avec les autorités gouvernementales. Dans la foulée, le coach publiera la liste des joueurs convoqués

pour le match amical Autriche-Cameroun, rencontre prévue le 12 août prochain à Vienne. La publication de cette liste sera le premier acte fort du mandat du Breton. Elle donnera une indication, voire le ton de son action limitée, il faut le reconnaître dans le temps et l??espace. Paul Le Guen va inaugurer sa vie de sélectionneur dans trois semaines en Autriche. Une vingtaine de jours plus tard, il dirigera son premier match international officiel sous sa nouvelle casquette. L??ancien entraîneur du Paris-Saint-Germain qui s??engagera pour six mois avec le Cameroun n??aura en fait qu??un mois à peine pour convaincre. Tout se dessinera entre le 12 août et le 9 septembre 2009, date de la confrontation Cameroun-Gabon. Le résultat du match amical étant anecdotique, Paul Le Guen « joue sa vie avec les Lions » en quatre jours. Pour dire les choses clairement et crûment, l??espérance de vie des Lions dans la campagne des éliminatoires de la CAN et de la Coupe du monde 2010 dépendra des résultats des matches Gabon-Cameroun du 5 septembre et Cameroun-Gabon, programmé quatre jours plus tard. Au soir du 9 septembre, on saura donc si la mayonnaise Le Guen a pris ou pas. Après, on pourra discourir. Depuis mercredi dernier, un certain nombre d??interrogations fleurissent dans les salles de rédaction du pays. Résumé. Quels seront les hommes de Paul Le Guen ? Quel sera son système de jeu ? Défenseur de l??école française, l??ancien coach de Lyon sera-t-il disposé à ouvrir l??équipe à d??autres courants de pensée footballistique ? Optera-t-il pour la continuité ou pour la rupture ? Quel est le discours que le jeune technicien de 45 ans tiendra à un groupe à l??expérience éprouvée ? Acceptera-t-il de travailler avec Thomas Nkono ? Résidera-t-il au Cameroun jusqu??en novembre 2009 au moins ? Que fera-t-il entre le 25 juillet, jour de son intronisation et le 12 août 2009, jour de son baptême du feu ? Quelles seront ses relations avec Eto??o, Song, Njitap, Womé, les cadres du groupe ? Un confrère français qui connaît bien le nouvel entraîneur des Lions nous a fait cette confession : avec Paul Le Guen, les choses ne seront plus comme avant. Mais, attention à la révolution de palais. Toute la moralité de l??affaire est dans ce cruel constat. Après deux journées des éliminatoires, les Lions ont déjà « consommé » un sélectionneur (Otto Pfister) et cinq entraîneurs (Gwaha Ikouam, Nkono, Kaham, Akono, Ndtoungou).
Brice MBEZE, Cameroon Tribune

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *