Lions Indomptables : le MINSEP demande à la FECAFOOT de trouver rapidement un nouvel entraîneur

C??est ce qui ressort de l??audience accordée par Michel Zoah au président de la FECAFOOT samedi dernier. Les Lions Indomptables sont derniers de la classe dans la poule A, pour le compte des éliminatoires couplées CAN ?? Coupe du monde 2010. Une situation inconfortable pour les nombreux supporters et qui fait couler beaucoup d??encre et de salive. Aussitôt installé,

le tout nouveau ministre des Sports et de l??Education physique a saisi le taureau par les cornes. Samedi dernier en présence de certains de ses proches collaborateurs, il a accordé une audience aux dirigeants de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT). Une audience en deux temps. Tout d??abord le patron du sport camerounais a reçu à huis clos Iya Mohammed, le président de la FECAFOOT, avant un autre huis clos cette fois là aux différents responsables du MINSEP et de la FECAFOOT. « Le nouveau ministre nous a exposé sa nouvelle vision qui est celle du gouvernement. Il sera donc désormais question que la FECAFOOT reçoive un cahier de charges, une délégation de pouvoirs pour l??application de l??exécution de cette politique sur le plan technique », a lancé à la presse, Iya Mohammed. Embrayant sur le problème de l??encadrement technique et la qualification des Lions pour la prochaine Coupe du monde 2010, le président de la FECAFOOT a laissé entendre que : « nous sommes en train de tout mettre en ??uvre pour s??assurer que le prochain encadrement technique des Lions sera le meilleur. Nous sommes sérieusement penchés sur le dossier ». D??après Iya Mohammed, les consignes du MINSEP sont claires : il faut rapidement trouver un nouvel entraineur de qualité aux Lions Indomptables avant le match du 5 septembre prochain face au Gabon. Interrogé sur une probable « short list » qui circulerait déjà, Iya Mohammed a laissé entendre qu??à ce jour, aucun nom n??était encore retenu. Toutefois, il a précisé qu??étant donné l??urgence du dossier, la FECAFOOT allait rapidement s??y pencher et proposer rapidement quelques noms à la tutelle. Car comme l??a dit Roger Milla qui revient de l??Afrique du Sud, « là-bas, on n??accepte pas le classement actuel du Cameroun dans sa poule ». Selon l??ambassadeur itinérant, « les joueurs les premiers doivent comprendre que leur petites querelles du quartier n??intéressent pas le peuple camerounais ». Ce qui reste important aujourd??hui c??est la qualification pour la prochaine Coupe du monde qui passe par une victoire au Gabon le 5 septembre prochain.
Louis MATEA, Cameroon Tribune

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *