Les vols de bombardiers américains près des frontières russes ont augmenté de 40%

bombardiers américains

Aux frontières russes, les États-Unis ont renforcé leurs troupes terrestres de 30% au cours des sept dernières années en Europe, et l’intensité des vols de bombardiers américains aux frontières de la Russie a augmenté de 40% en un an seulement. Ces données ont été révélées par le secrétaire adjoint du Conseil de sécurité russe Mikhaïl Popov dans une interview au quotidien Rossiïskaïa Gazeta.

Selon lui, « leur objectif principal (des États-Unis, ndlr) en Europe est de créer une menace permanente » pour la Russie, raison pour laquelle une importante subdivision des forces armées américaines s’est formée dans la région, comptant plus de plus de 60.000 militaires, 200 chars, ainsi qu’environ 150 avions de combat.

« Au cours des sept dernières années, il y a eu une augmentation significative de la composition et des capacités de combat du contingent américain, les effectifs des forces terrestres américaines en Europe ont augmenté de 30%, le nombre de véhicules blindés a quadruplé », a déclaré le secrétaire adjoint du Conseil de sécurité russe. En outre, a-t-il poursuivi, « au cours de l’année dernière seulement, l’intensité des vols près des frontières russes de bombardiers stratégiques américains a augmenté de 40% », et l’intensité de la reconnaissance aérienne dans la région de Kaliningrad et en Crimée a presque doublé. Par ailleurs, « les activités provocatrices des navires de l’Otan en mer Noire se poursuivent ».

Par ailleurs, il a précisé que « les armes nucléaires tactiques sont maintenues dans un état d’alerte opérationnelle et [que] les capacités du segment européen du bouclier antimissile des États-Unis sont en cours de renforcement ».

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *