Bielorussie

Les pourparlers russo-ukrainiens sont impossibles sans la participation de la Biélorussie

International

Le président biélorusse Alexandre Loukachenko a fait savoir que les pourparlers russo-ukrainiens étaient impossibles sans la médiation de la partie biélorusse. C’est ce qu’a annoncé jeudi l’agence BelTa.

« Je veux vous dire pour la première fois notre position, qui a été présentée au ministre des Affaires étrangères, et le ministère des Affaires étrangères a été chargé de l’appliquer. Les pourparlers [russo-ukrainiens, ndlr] sont impossibles sans la médiation de la Biélorussie. Si vous nous avez impliqués, surtout les pays occidentaux, la Biélorussie doit s’exprimer aux pourparlers », a déclaré M. Loukachenko lors d’une réunion du Conseil de sécurité.

« Il ne peut donc y avoir aucun accord secret dans le dos de la Biélorussie », a souligné M. Loukachenko, ajoutant qu’il était « absolument convaincu » que « la Russie comprend cette position« .

Les pourparlers russo-ukrainiens ont débuté le 28 février. Les délégations russe et ukrainienne ont mené quelques rencontres en Biélorussie pour ensuite poursuivre leurs échanges en visioconférence. Le 10 mars les pourparlers entre les ministres des Affaires étrangères russe et ukrainien, Sergueï Lavrov et Dmitri Kouleba, ont eu lieu à Antalya, en Turquie, en marge d’un forum diplomatique. Le 29 mars, elles ont mené un nouveau round de négociations à Istanbul. Selon le conseiller à la présidence russe Vladimir Medinski, la délégation russe a reçu de la part de la délégation ukrainienne une position écrite clairement formulée et une liste de propositions. Ces informations seront étudiées et portées à la connaissance du président russe. Vladimir Medinski a précisé que les pourparlers avec l’Ukraine s’étaient déroulés « dans un esprit constructif ».

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *