Les briques vertes : le futur de la construction écologique au Cameroun

Maison en terre

La promotion de la construction écologique est au cœur d’une campagne de sensibilisation organisée par Eden Africa et l’École Nationale Supérieure des Travaux Publics (ENSTP) à Yaoundé. L’objectif est d’encourager l’utilisation des briques vertes et des matériaux locaux pour préserver l’environnement et favoriser l’employabilité des jeunes et des femmes.

Selon l’architecte Thomas Epoune, la construction en terre offre de nombreux avantages, tels que la valorisation des matériaux locaux, la sécurisation des générations futures et la réduction des coûts de construction au mètre carré. Les constructions en briques de terre présentent également des avantages en termes d’isolation, de confort, de stabilité et de disponibilité.

Au Cameroun, l’État a reconnu l’importance et l’efficacité des matériaux locaux en créant la Mission de promotion des matériaux locaux (Mipromalo). Thomas Epoune, acteur majeur de la construction en briques de terre depuis 20 ans au Cameroun et en Afrique, estime que la sensibilisation des masses et une bonne politique de proximité sont nécessaires pour la valorisation des constructions durables. D’ici 30 ans, il est convaincu que le bâtiment durable sera un acquis au Cameroun.

En partenariat avec Eden Africa, l’initiative vise à installer et aménager une unité de production de briques de terre comprimées stabilisées au ciment, pour promouvoir les constructions écologiques dans la région. Cette collaboration permettra de construire un réseau mondial de solidarité pour le développement intégral et la citoyenneté active, où chaque membre apporte une valeur ajoutée et crée un impact positif.

L’intégration des matériaux locaux dans la construction répond également aux différents enjeux actuels de protection de l’environnement. Face aux problématiques liées au changement climatique, l’utilisation de matériaux de proximité demeure la meilleure solution pour réduire l’empreinte carbone des constructions. Les bureaux d’études en bâtiment ont la possibilité de minimiser l’impact environnemental des projets en choisissant des matériaux locaux et respectueux de l’environnement, notamment en matière de transport et de transformation des matériaux.

La campagne de sensibilisation organisée à Yaoundé marque une étape importante dans la promotion des constructions écologiques au Cameroun. En mettant en avant les avantages des briques vertes et des matériaux locaux, les acteurs impliqués espèrent encourager un changement durable dans les pratiques de construction et susciter un intérêt accru pour les solutions écologiques parmi les professionnels du secteur, les étudiants et le grand public.

Les actions de sensibilisation et de formation menées dans le cadre de cette campagne permettront également d’offrir des opportunités d’emploi pour les jeunes et les femmes, en les formant aux métiers liés à la construction écologique et à l’utilisation de matériaux locaux. Ainsi, ces initiatives participent non seulement à la préservation de l’environnement, mais contribuent également au développement socio-économique du Cameroun.

Pour atteindre ces objectifs ambitieux, une collaboration étroite entre les acteurs publics, les professionnels du secteur, les organisations non gouvernementales et les citoyens est essentielle. Le succès de la campagne de sensibilisation et la généralisation de l’utilisation des briques vertes et des matériaux locaux dépendront en grande partie de l’engagement collectif en faveur d’un développement durable et respectueux de l’environnement.

TTSO / 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *