International

L’Église catholique française vend des biens pour indemniser les victimes de pédophiles

Des paroisses catholiques françaises ont commencé à vendre des propriétés afin de contribuer à un fonds pour les victimes d’abus sexuels, créé après un rapport scandaleux sur les prêtres pédophiles en France, a rapporté dimanche le journal Parisien.

Par exemple, Dominique Blanchet, évêque de la paroisse de Créteil, a mis en vente la maison de 250 m² près de la Marne dans laquelle il vivait jusqu’à présent. Son entourage a déclaré qu’il espérait ainsi lever des fonds pour un acompte de 200.000 euros. Toujours selon le journal, le diocèse de Toulouse (département de la Haute-Garonne) s’apprête à vendre les propriétés en compte et prévoit de verser entre 500.000 et 1 million d’euros à la trésorerie générale.

Lire aussi
La prochaine série de pourparlers russo-ukrainiens aura lieu les 29 et 30 mars

La contribution la plus importante est préparée par le diocèse de Paris, 2 millions d’euros. Toutefois, ce montant figure déjà dans les réserves financières du diocèse et a été obtenu en louant des propriétés appartenant à sa propre association civique, qui n’envisage pas encore de les vendre. D’autres diocèses ont également l’intention de puiser dans leurs propres économies pour le moment, mais ils préparent déjà un inventaire des propriétés au cas où une nouvelle campagne de collecte de fonds serait annoncée.

Le journal attire l’attention sur le fait que, selon la loi de 1905, l’église ne pouvait jusqu’à présent posséder aucun « immeuble de rapport », c’est-à-dire un bien qui génère des revenus. Toutefois, certains diocèses ont trouvé un moyen de contourner cette restriction en créant des associations civiques, qui agissent dans leur intérêt et ont le plein droit de disposer de leurs biens et de les louer. En même temps, avec cette forme de gestion, où les associations sont subordonnées aux conseils de paroisse, il devient beaucoup plus difficile de se mettre d’accord sur la vente de chaque propriété, étant donné que tous les participants aux discussions ne veulent pas payer les crimes des prêtres d’autres paroisses.

Lire aussi
Un homme qui préparait une attaque contre des enquêteurs a été arrêté à Kazan

237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page