Le transit du gaz russe via l’Ukraine a baissé en janvier de 57% par rapport à 2021

Gazprom

Le transit du gaz russe via l’Ukraine a diminué en janvier à 1,6 milliard de m3, ce qui est inférieur de 57% par rapport à la même période de l’année 2021, a annoncé lundi la société Operator GTS Ukraine (opérateur du système de transport de gaz).

Selon l’entreprise, l’acheminement quotidien moyen de gaz russe à travers le territoire ukrainien a baissé en janvier à 53,7 millions de mètres cubes, ce qui constitue une diminution de 57% par rapport à janvier 2021.

Notamment, le transit de gaz vers la Slovaquie est passé à 1,04 milliard de mètres cubes (-53%), vers la Pologne – à 110 millions de mètres cubes (-66%). Le transit des livraisons vers la Moldavie, en revanche, a augmenté de 1,3%, jusqu’à 398 millions de mètres cubes. De plus, en janvier 2022, le transit vers la Roumanie a repris, cependant, sa quantité est de 24,6% de moins qu’en janvier de l’année dernière (116 millions de mètres cubes).

Moscou et Kiev sont convenus en décembre 2019 de prolonger le transit du gaz russe à travers le territoire ukrainien pour la période allant de 2020 à 2024, avec la possibilité de proroger l’accord pour une autre période de 10 ans. Le contrat prévoit le transit de 65 milliards de m3 de gaz en 2020 et de 40 milliards de m3 chaque année entre 2021 et 2024. L’accord de transit implique le principe de « pomper ou payer », lorsque les frais de transit sont facturés en fonction de la capacité réservée, même si le pompage réel est inférieur.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *