Le sous-préfet de Garoua-Boulaï dans la tourmente après une sextape

Jean Patrick Abena

Jean Patrick Abena, le sous-préfet de Garoua-Boulaï, est au cœur d’un scandale sexuel au Cameroun. Une vidéo intime le mettant en scène circule actuellement sur les réseaux sociaux.

Une sextape qui fait le buzz

Depuis quelques heures, les Camerounais découvrent avec stupeur une sextape mettant en scène Jean Patrick Abena, le sous-préfet de l’arrondissement de Garoua-Boulaï dans la région de l’Est.

On y voit l’autorité administrative en plein ébat sexuel devant sa webcam, en compagnie d’une jeune femme non identifiée. Des images très explicites qui font rapidement le tour de la toile camerounaise.

Des réactions outrées demandant sa démission

La diffusion de cette vidéo a provoqué un tollé sur les réseaux sociaux camerounais. De nombreux internautes expriment leur indignation face à un tel comportement de la part d’un représentant de l’État.

Certains réclament même la démission immédiate du sous-préfet pour « faute lourde » et atteinte à la morale. Ils s’interrogent aussi sur le manque de discernement dans le recrutement des hauts fonctionnaires.

Vers une sanction pour l’exemple ?

Alors que le Cameroun a déjà connu des scandales similaires ces dernières années, cette nouvelle affaire pourrait pousser les autorités à sévir. Le sous-préfet risque a minima une mutation disciplinaire, si ce n’est une révocation pure et simple.

L’opinion attend en tout cas une réaction forte, qui serve d’exemple et dissuade de futurs écarts de conduite au sein de l’administration.

La video est disponible dans notre groupe Whatsapp

Par Jean Mbida, 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *