Le Pndp offre des ordinateurs aux communes du Nord

Les communes d??arrondissement de Bashéo, Gaschiga, Garoua Ier, 2e et 3e, Ngong et Rey Bouba peuvent se targuer d??être à la pointe de la technologie en matière d??outil informatique. Ce sursaut a été rendu possible grâce à un don d??ordinateurs de la coordination régionale du Programme national de développement participatif (Pndp) pour le Nord. Le matériel informatique réceptionné le 23 mars dernier en présence du Sg des services du gouverneur du Nord, va permettre aux communes bénéficiaires de juguler considérablement leurs besoins d??ordre infrastructurel.

En remettant officiellement l??arsenal informatique aux magistrats municipaux, le coordonnateur du Pndp leur a demandé d??en faire un bon usage. Ousmaila Mohamadou a par ailleurs réitéré l??engagement du Pndp à soutenir et impulser toutes les initiatives de développement. « Le défis à relever est grand, il leur revient de vite faire et bien pour réaliser cet ambitieux chantier qui les séparent de la fin d??année », a confié le coordonnateur. Dans cette optique, l????uvre du Pndp dans le Nord depuis son avènement n??est pas négligeable. Le programme qui s??étend sur l??ensemble des 21 communes que compte la Région a précédemment formé les magistrats municipaux sur les procédures de passation des marchés publics, le leadership, la bonne gouvernance et l??intégrité??Bon à savoir, le Programme national de développement participatif (Pndp) a été mis sur pied en 2004 à l??échelle nationale. L??initiative qui se décline en trois (3) phases de quatre (4) ans chacune, vise à appuyer les efforts du gouvernement en vue d??améliorer les opportunités et les conditions de vie des populations rurales, en conformité avec le Document de stratégie pour la croissance et l??emploi (Dsce). Les cibles du Pndp sont les communes et les communautés des zones. La Phase 2 (Pndp II) en cours comprend trois (03) composantes. A savoir l??appui au développement local ; l??appui aux communes dans le cadre de la décentralisation et la coordination, la gestion, le suivi-évaluation et la communication. Dans ce cadre au cours de l??année 2010, l??appui au développement local a été marqué, entre autres, par la signature de plusieurs conventions de cofinancement de microprojets. Sans compter l??élaboration des plans communaux de développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *