Le « mari » de la nièce de Paul Biya reçu par le diplomate LGBT du Quai d’Orsay

Prince Ketcha

Une entrevue pour le moins insolite s’est déroulée récemment entre Prince Ketcha, compagnon de la nièce du chef de l’État camerounais, et l’ambassadeur français en charge des droits LGBT. Officiellement pour échanger sur le « vivre-ensemble » au Cameroun, cette rencontre interroge.

Le discret Prince Ketcha, un interlocuteur atypique

Personnage énigmatique s’il en est, Prince Ketcha intrigue par sa proximité avec le sommet du régime camerounais. Compagnon depuis plusieurs années de Cathy Meba, nièce de Paul Biya, ce Français d’origine camerounaise gravite dans les hautes sphères sans jamais s’exprimer publiquement.

Difficile dès lors de saisir ce qui a bien pu motiver le Quai d’Orsay à recevoir cet interlocuteur pour le moins atypique, a priori peu au fait des sujets de société ou de la situation des minorités au Cameroun.

Un entretien officiel avec l’ambassadeur des droits LGBT

Selon nos informations, Prince Ketcha a en effet été reçu longuement par l’ambassadeur Jérôme Bonnafont, qui n’est autre que le représentant de la France pour les droits des personnes LGBT et la lutte contre les discriminations.

Le compte-rendu officiel de cet échange fait état de discussions autour de la diversité, l’inclusion et du « vivre-ensemble » au Cameroun. Un sujet pour le moins incongru quand on sait que l’homosexualité y est encore considérée comme un délit.

Une ingérence étrangère sur un sujet sensible ?

Difficile dès lors de ne pas s’interroger sur les motivations réelles de cette entrevue pour le moins insolite. S’agissait-il d’une énième ingérence de Paris sur des questions de société camerounaise ? D’une tentative d’influencer la politique intérieure via un canal officieux ?

Quoiqu’il en soit, on imagine mal comment le discret Prince Ketcha pourrait avoir la moindre prise sur ces débats de fond. A moins que ses appuis auprès du couple présidentiel ne lui confèrent un pouvoir occulte insoupçonné ?

Affaire à suivre…

Joël Mbida, 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *