Le climat des affaires ne sÃ?â??amÃ?©liore pas au Cameroun

Le climat des affaires ne s??est point amélioré ces dernières années au Cameroun, si l??on s??en tient à l??indice de perception des entreprises que vient de publier le gouvernement.Ce document, intitulé «Business Climate Survey 2011», une plateforme intersectorielle, pointe 12 principaux domaines considérés comme autant d??obstacles par les milieux d??affaires.Ainsi, 8 entreprises sur 10 continuer de déplorer les lourdes charges fiscales, la moitié des créateurs de richesse sont en butte aux incidences défavorables

sur leurs activités des coûts et de la qualité du transport routier et ferroviaire.Sur le plan de la résolution judiciaire des conflits, 45% des entreprises installées au Cameroun ont déclaré avoir passé plus de 90 jours en 2011 dans l??attente d??une sentence.Dans la foulée, près de la moitié des opérateurs économiques estiment que l??accès à la propriété foncière constitue une contrainte à la réalisation des affaires, la même proportion décrie la cherté de l??accès à l??électricité ainsi que les pertes liées aux coupures d??énergie.Deux tiers des entreprises interrogées déplorent les coûts élevés des télécommunications, qui alourdissent leurs coûts d??exploitation.Au port de Douala, la métropole économique, le délai de passage des marchandises, aujourd??hui de 20 jours, est jugé «non satisfaisant» par les managers interrogés.
Les entreprises locales, pour une bonne majorité, ont du mal à soutenir la concurrence des produits importés.
En rapport avec l??administration des impôts, il faut consacrer au moins 12 jours par an pour des rencontres avec les responsables.
Sur un autre plan, 50% des entreprises se plaignent des délais prolongés de paiement de leurs factures, tant pour les prestations au public qu??au privé.
Le Cameroun a amélioré sa position dans le classement Doing Business 2012, gagnant 7 places en occupant le 161ème rang mondial.
Pour sa part, le rapport 2011-2012 du Forum économique mondial sur la compétitivité classe ce pays au 116è rang sur 142, soit la 17ème place africaine sur 34 pays classés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *