Le Centre Gamaleïa autorisé à mener des essais d’un vaccin à base de VLP

Gamaleïa

Le ministère russe de la Santé a délivré à l’Institut de recherche Gamaleïa un permis pour mener des essais cliniques de phases I et II d’un vaccin contre le nouveau coronavirus à base de particules pseudo-virales (VLP). Ces informations ont été publiées mercredi dans le registre national du ministère.

L’étude impliquera des bénévoles âgés de 18 à 55 ans « pour évaluer la tolérance, l’innocuité et l’immunogénicité d’un vaccin à base de VLP pour la prévention du Covid-19 (contenant des particules similaires au SARS-CoV-2).

Il est attendu que 600 personnes participent aux essais dans sept institutions médicales à Saint-Pétersbourg, à Kirov, à Perm, dans la région de Novossibirsk, à Moscou et dans la région de Moscou. « L’objectif de l’essai clinique consiste à évaluer la tolérance, l’innocuité et l’immunogénicité d’une dose optimale du vaccin par rapport au placebo pendant 21 jours après deux injections intramusculaires », indique le site ministériel.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *