L’armée tunisienne a bloqué le Conseil supérieur de la magistrature du pays

armee tunisienne

Les forces de sécurité tunisiennes ont bloqué ce lundi le bâtiment du Conseil supérieur de la magistrature de la République. Selon la station de radio Mosaïque FM, les forces de sécurité ont reçu l’ordre de ne pas laisser y entrer les membres et les employés du conseil.

Plus tôt ce lundi, le chef du Conseil supérieur de la magistrature, Youssef Bouzakher, a déclaré qu’à sa demande, les forces de sécurité ont encerclé dimanche dernier le bâtiment du conseil pour des raisons de sécurité. Cela s’est produit sur fond d’une manifestation organisée suite à la décision du président de la république, Kaïs Saïed, de dissoudre ce conseil.

Selon la chaîne de télévision Al-Arabiya, Kaïs Saïed a annoncé dimanche matin sa décision de dissoudre le Conseil supérieur de la magistrature, accusant ses membres de corruption. Cependant, le décret du chef d’Etat dans ce sens n’a pas encore été publié. À leur tour, les membres du conseil ont rejeté la décision du président et les accusations portées contre eux. Selon Youssef Bouzakher, il n’existe aucun mécanisme légal permettant au président de dissoudre le conseil.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *