Laquintinie ressort le sérum anticorruption

L??hôpital vient de lancer une nouvelle croisade contre le fléau en son sein.Laquintinie repart en guerre contre la corruption. A travers les Initiatives à résultats rapides (Irr) de la Commission nationale anticorruption (Conac), l??hôpital s??est donné 100 jours à partir de mardi dernier pour redorer son blason ?? auprès des patients notamment. A cet effet, plusieurs stratégies ont vu le jour.D??abord, l??hôpital a été divisé en six zones, avec des chefs mais aussi des groupes d??écoute et de

sensibilisation pour le personnel et les usagers. Chaque zone a défini son plan d??action. En outre, des fiches d??engagement individuelles ont été conçues et distribuées aux personnels. Il est question de mettre chacun face à ses responsabilités. Sous peu, 16 écrans plats seront installés dans les lieux d??attente et diffuseront des messages à l??endroit des malades. Des affiches sont également annoncées.Il s??agit, selon Gérémi Solle, directeur de Laquintinie, de tordre le cou à certaines habitudes. Parmi lesquelles le détournement des malades pour d??autres structures, le détournement des ressources de l??hôpital et la présence de « démarcheurs ». Selon le directeur, ces comportements freinent le développement de l??hôpital, nuisant notamment à la qualité des soins et du service. Pourtant, tout est mis en ??uvre pour que cette formation sanitaire apporte des solutions aux sollicitations dont elle fait l??objet. Depuis quelque temps de nouveaux bâtiment ont vu le jour, la maternité, le plateau technique a été améliorés, ainsi que le laboratoire. Il existe désormais une petite unité de prise en charge des problèmes cardio-vasculaires??
Ces avancées ne devraient donc pas être obérées par des individus indélicats, d??où cette intensification de la lutte contre la corruption. Des sanctions sont déjà tombées dans le cadre de ce combat. Certains personnels ont été suspendus, et d??autres radiés. Mais le plus important est peut-être que la population sache qu??en cas de tentative d??arnaque, il existe des voies de recours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *