International

La situation dans toutes les régions du Kazakhstan s’est stabilisée (ministère)

La situation dans toutes les régions du Kazakhstan, où ont eu lieu les émeutes, s’est stabilisée, indique le communiqué du ministre par intérim de l’Intérieur du pays, Erlan Tourgoumbaïev.

« À l’heure actuelle, l’opération antiterroriste continue pour rétablir l’ordre public dans le pays. La situation s’est stabilisée dans toutes les régions du pays. Les forces de l’ordre ont libéré tous les bâtiments des administrations locales. Le fonctionnement des installations communales et des systèmes de survie est en train d’être restauré », a déclaré M. Tourgoumbaïev.

Selon lui, une situation particulièrement difficile était à Almaty, où le 5 janvier, environ 20.000 personnes avait tenté de s’emparer des bâtiments de l’administration locale. Ils ont réussi à percer plusieurs lignes de défense et à infiltrer le bâtiment.

Lire aussi
La Russie a indiqué qu'elle agirait en tant que garant de la stabilité au Kazakhstan

« Dans le même temps, les manifestants ont partout fait preuve de compétences professionnelles. Ils étaient disciplinés et organisés. Ils ont désactivé les caméras de vidéosurveillance et barricadé les routes. Pour coordonner leurs actions, ils ont utilisé des stations de radio », a déclaré le ministre de l’Intérieur.

Il a également noté qu’environ 800 criminels avaient capturé l’aéroport international d’Almaty. En conséquence, 60 départs et 56 arrivées ont été annulés. Toutes les boutiques, magasins et guichets du bâtiment de l’aéroport ont été pillés.

Pour rappel, des contestations ont éclaté le dimanche 2 janvier dans plusieurs villes du Kazakhstan. Deux jours après, ces manifestations ont dégénéré et se sont propagées dans plusieurs autres villes du pays dont la capitale Almaty, se transformant en émeutes accompagnées de pillages et d’assauts de bâtiments publics. Des affrontements avec la police on fait des morts et des milliers de blessés dans les deux camps. Le président kazakh Kassym-Jomart Tokaïev a demandé de l’aide à l’Organisation du traité de sécurité collective (OTSC). Des unités des forces de maintien de la paix ont déjà entamé des opérations au Kazakhstan. Les autorités ont annoncé le 7 janvier le rétablissement des bases de l’ordre constitutionnel dans toutes les régions du pays. La situation la plus compliquée demeure à Almaty.

Lire aussi
Plus de 5.100 personnes ont été arrêtées lors des émeutes au Kazakhstan (police)

237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page