La Russie prête à la paix et à la cessation de l’effusion de sang

russie de poutine

La Russie prévoit d’examiner les problèmes de la paix lors de ses négociations avec l’Ukraine, a déclaré ce dimanche aux journalistes le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Andreï Roudenko.

« Nous parlerons tout d’abord de la paix, de la manière dont la paix peut venir en Ukraine, ce qu’il faut faire pour éviter la répétition des évènements dont nous avons été témoins en 2014″, a-t-il indiqué.

« La condition sine qua non […] est d’appliquer les conditions avancées par notre président: celles de la démilitarisation et de la dénazification de l’Ukraine. Il est évident qu’il faudra certaines démarches de la part de nos collègues ukrainiens« , a ajouté Andreï Roudenko.

Le porte-parole du président russe, Dmitri Peskov, a déclaré dans la matinée que la délégation russe était arrivée en Biélorussie pour des négociations avec les Ukrainiens. La délégation russe comprend des représentants des ministères des Affaires étrangères et de la Défense, ainsi que d’autres structures, y compris l’administration présidentielle. Le conseiller de Vladimir Poutine, Vladimir Medinski, à la tête de la délégation russe, a déclaré que Moscou attendait une réponse de la part de l’Ukraine avant 15h00 heures (UTC+3).

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *