International

La Pologne veut que la Russie quitte le marché des produits pétroliers allemand

La Pologne est prête à renforcer la coopération avec l’Allemagne dans le domaine du raffinage de pétrole seulement si l’Allemagne renonce à toute coopération avec la Russie, a déclaré ce vendredi à l’Agence de presse polonaise Anna Moskwa, ministre polonaise du Climat et de l’Environnement.

Selon elle, la Pologne et l’Allemagne se sont déjà approchées de l’étape finale de la préparation de l’accord de coopération dans le domaine du raffinage de pétrole prévoyant notamment des livraisons en Allemagne de produits pétroliers via le port de Gdansk. « Nous souhaitons signer un accord de coopération, les négociations se poursuivent entre [l’opérateur polonais des oléoducs] PERN et les opérateurs allemands, mais nous attendons la sortie finale des actions russes de la raffinerie de Schwedt« , a indiqué la ministre.

Lire aussi
L'Ukraine ne refuse pas de projets pour rejoindre l'Otan

Anna Moskwa a souligné que la condition principale de la coopération était « l’absence complète de toute participation russe […] dans tout ce qui est lié au pétrole en Allemagne ». « Nous nous attendons à ce qu’il n’y ait pas de la Fédération de Russie, l’Allemagne l’a accepté », a-t-elle déclaré.

La ministre a indiqué que la Pologne était prête à signer le document. « Nous attendons la partie allemande. Il faut que cet élément russe disparaisse de la scène allemande« , a-t-elle souligné.

Lire aussi
L’élargissement de l’Otan comporte des risques inacceptables pour la Russie

L’accord entre l’Allemand et la Pologne prévoit une coopération étroite entre les raffineries et une utilisation élargie du terminal de Gdansk et de ses réservoirs.

237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page