Société

La femme : le début et la fin, le Mythe D’ISIS et OSIRIS

Contrairement aux croyances occidentales, la femme dans la culture negro-africaine joue un rôle capital dans la vie d’un homme et d’une communauté.

Elle est valorisée et célébrée à sa juste valeur, loin des parades et défilés fataisistes et sans portée significative.
En effet, « le mythe d’Isis et d’Osiris » nous raconte comment Isis, persévérante a parcouru les mers, pour rassembler les débris du corps de son mari assassiné et les reconstituer dans sa forme première. Ainsi, elle a rendu à Osiris le souffle de vie et il ressuscita de la mort. C’est à partir de ce jour que le Roi vaincu la mort.

Cette histoire fait partie de la version africaine du livre de la création du monde; Dans ce livre, la femme n’est pas considérée comme celle qui provoque la chute de l’humanité mais elle est plutôt considérée comme celle qui rachète l’humanité en redonnant vie à son époux.

Lire aussi
Covid-19 : Le Cameroun vaccinera ou ne vaccinera pas ?

Pour plus d’informations, consultez l’ouvrage d’Engelbert Mveng, l’Afrique dans l’Église, Paroles d’un croyant, Paris, L’Harmattan, 1985, 228p

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page