La CEDEAO tiendra un sommet extraordinaire consacré à la situation au Mali le 9 janvier

Colonel Assimi Goïta

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) se réunira pour tenir un sommet extraordinaire consacré à la situation au Mali où l’Assemblée nationale constituante avait proposé de prolonger une période de transition de cinq ans. C’est ce que la CEDEAO a annoncé dimanche sur son site officiel.

« La commission de la CEDEAO a pris en compte le calendrier des élections au Mali qui a été remis par le ministre malien des Affaires étrangères au président ghanéen et président en exercice de la CEDEAO Nana Akufo-Addo, indique le communiqué. Le sommet extraordinaire sur le Mali aura lieu le 9 janvier dans la capitale ghanéenne Accra ».

L’Assemblée nationale constituante a travaillé au Mali entre le 11 et le 30 décembre. Dans son document final, elle appelle à prolonger une période de transition dans le pays de six mois à cinq ans. Or, c’est en février 2022 que les autorités maliennes avaient promis d’organiser les élections présidentielles.

Pendant leur dernier sommet du 12 décembre, les membres de la CEDEAO sont convenus d’imposer de nouvelles sanctions contre le Mali si les élections présidentielles ne se déroulaient pas en février 2022 comme c’était prévu initialement.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *