Judith Yah Sunday Epse Achidi, première femme présidente du conseil d’administration de RASCOM

Judith

L’Afrique écrit une nouvelle page de son histoire numérique. Judith Yah Sunday Epse Achidi, Directrice Générale de CAMTEL, vient d’être élue présidente du conseil d’administration de RASCOM. Une première pour une femme, saluée comme une victoire pour le leadership féminin et le développement des télécommunications sur le continent.

Yaoundé, la capitale camerounaise, restera à jamais gravée dans l’histoire de RASCOM, l’Organisation Régionale Africaine de Communications par Satellite. C’est en effet dans la cité aux sept collines que s’est tenue du 22 au 24 mai 2024 la 74e session du conseil d’administration de l’organisation, un événement marqué par l’élection historique de Judith Yah Sunday Epse Achidi à la présidence de cette instance stratégique, comme l’a annoncé en exclusivité votre média 237online.com.

Un symbole fort pour les femmes africaines

En accédant à la plus haute fonction de RASCOM, Judith Yah Sunday, par ailleurs Directrice Générale de Cameroon Telecommunications (CAMTEL), devient la première femme à occuper ce poste prestigieux. Un symbole fort et un modèle inspirant pour des millions de femmes africaines qui luttent au quotidien pour s’imposer dans un univers encore largement dominé par les hommes.

« Je suis particulièrement honorée d’avoir été élue à la présidence du Conseil, et je tiens à féliciter Monsieur Siaka Coulibaly, représentant du Mali, pour son élection au poste de Vice-Président », a déclaré Judith Yah Sunday dans son discours de clôture, non sans exprimer sa « fierté d’être la toute première femme élue » à ce poste.

Le couronnement d’une session riche en décisions

L’élection de la patronne de CAMTEL est intervenue au terme de trois jours d’intenses travaux qui ont vu les administrateurs de RASCOM examiner et adopter plusieurs documents cruciaux pour l’avenir de l’organisation. Parmi les temps forts, on retiendra la confirmation pour un mandat de 5 ans de Timothy Ashong au poste de Directeur Général de RASCOM.

« Cette session a été riche en événements », s’est félicitée la nouvelle présidente, saluant « la qualité des échanges et la pertinence des contributions » des administrateurs, qu’ils aient participé en présentiel ou en ligne. Des débats de haute facture qui ont permis de « prendre des décisions éclairées pour l’avenir de notre Organisation ».

« Ensemble, nous pouvons accomplir de grandes choses« 

Désormais aux commandes de RASCOM, Judith Yah Sunday s’est dite « résolument engagée, aux côtés du Vice-Président et du Directeur Général, à œuvrer pour le rayonnement de RASCOM et la réussite de ses missions ». Un défi immense mais exaltant pour celle qui croit en la « synergie des efforts » et en « l’engagement collectif » pour permettre à RASCOM de « jouer un rôle de premier plan dans le développement des télécommunications en Afrique ».

Car au-delà d’une consécration personnelle, cette élection est aussi et surtout une victoire pour le Cameroun, qui voit ainsi son leadership conforté dans le secteur stratégique des télécommunications. « Je voudrais remercier tous les pays membres de RASCOM ayant soutenu la candidature du Cameroun à la présidence du Conseil d’Administration de l’organisation », a d’ailleurs tenu à souligner Judith Yah Sunday.

Vers la 75e session du conseil d’administration

Après le succès unanimement salué de ces assises de Yaoundé, les regards sont déjà tournés vers la prochaine session du conseil d’administration de RASCOM, la 75e du genre. Si les dates et le lieu restent encore à déterminer, une chose est sûre : avec Judith Yah Sunday à sa tête, RASCOM est plus que jamais en ordre de marche pour relever les défis de la transformation digitale du continent.

« C’est une grande responsabilité que j’assume avec humilité et détermination, et je suis convaincue qu’ensemble nous pouvons accomplir de grandes choses », a conclu la patronne de CAMTEL. Un message porteur d’espoir pour une Afrique numérique, inclusive et innovante. La success story ne fait que commencer.

Par François Tougou pour 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *