Politique

Jean Michel Nintcheu : « Quelle est la date d’arrivée du vaccin Covid au Cameroun ? »

Le député Sdf veut voir plus clair sur le stock de vaccin disponible au Centre des urgences de Yaoundé.

Ci-dessous l’intégralité du communiqué rendu public hier jeudi 25 mars 2021. « Dans une note de service datée du 25 mars 2020, le Directeur du Centre des urgences de Yaoundé (Cury) informe le personnel dudit Centre de la « disponibilité des vaccins contre la Covid-19 » et invite tous les chefs de service à lui « faire tenir sous 48h les listes des personnels volontaires à la vaccination contre la covid-19 ». Le fait de mentionner que les vaccins sont « disponibles » signifie qu’ils sont déjà arrivés au Cameroun et stockés dans des lieux précis. D’où les questions suivantes, si cette note de service est vraie : Quelle est la date d’arrivée de ces vaccins au Cameroun ? De quelle marque de vaccin s’agit-il ? Quels sont les critères de distribution ? La santé publique fait partie des missions régaliennes de l’État. C’est est un droit constitutionnel reconnu à tout citoyen.
La covid-19 est une bombe sanitaire.

La marque, la quantité de vaccins disponibles ainsi que la répartition sur l’ensemble du territoire national doivent être connues de tous. Le moins que l’on puisse dire est qu’on assiste manifestement à une vaccination à deux vitesses sur fond d’opacité entretenue par le ministère de la santé publique. Après le scandale de la pénurie en ce moment des tests Tdr et Pcr, il y a lieu de se rendre à l’évidence que ce ministère décidément est devenu un des terreaux par excellence de la mal gouvernance.

Lire aussi
Cameroun - Manœuvres politiques : Ces bruits qui inondent Yaoundé

Sans être médecin, mais étant au fait de l’actualité, je pense que parallèlement aux solutions endogènes qu’il convient d’encourager et de promouvoir, le personnel sanitaire qui est en première ligne devrait bénéficier du vaccin, ainsi que le personnel enseignant, les personnes à risque, les personnes âgées, les diabétiques, les hypertendus, volontaires, mais tout cela dans la transparence la plus totale et non dans cette opacité qui se dessine ».

Tdr et Pcr, il y a lieu de se rendre à l’évidence que ce ministère décidément est devenu un des terreaux par excellence de la mal gouvernance. Sans être médecin, mais étant au fait de l’actualité, je pense que parallèlement aux solutions endogènes qu’il convient d’encourager et de promouvoir, le personnel sanitaire qui est en première ligne devrait bénéficier du vaccin, ainsi que le personnel enseignant, les personnes à risque, les personnes âgées, les diabétiques, les hypertendus, volontaires, mais tout cela dans la transparence la plus totale et non dans cette opacité qui se dessine ».

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page