route cameroun congo

Intégration Sous-Régionale: Lancement du service de transport routier Cameroun-Congo

Economie

Le 5 juin 2023, la compagnie de transport routier United Express a franchi une nouvelle étape significative en ouvrant sa première ligne de transport par route entre le Cameroun et le Congo. Cette avancée majeure symbolise un tournant dans l’intégration sous-régionale en Afrique Centrale, permettant une libre circulation des personnes et des biens plus accessible et plus abordable.

Une Percée dans le Secteur du Transport Sous-Régional

Historiquement, United Express s’est principalement concentrée sur la liaison entre les villes camerounaises de Yaoundé et Douala. Cependant, cette nouvelle expansion vers le Congo marque la première expérience de transport de personnes par route entre deux pays de la zone CEMAC (Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale), un espace communautaire ayant supprimé les visas pour faciliter la libre circulation.

Un Voyage Inaugural Fructueux

L’itinéraire inaugural de cette nouvelle ligne de transport s’est déroulé sur 24 heures, avec une escale à Sangmélima, dans le sud du Cameroun, et un transbordement à la frontière entre le Cameroun et le Congo. United Express, dans le cadre de ce nouveau service, a formé un partenariat stratégique avec la compagnie de transport congolaise Saint Denis Voyages (SDV). La SDV a pour mission de prendre le relais à la frontière, assurant ainsi le transfert des passagers jusqu’à Brazzaville, la capitale de la République du Congo.

L’Intégration à un Coût Abordable

En comparaison avec le coût du transport aérien, les prix proposés par United Express pour cette liaison terrestre sont nettement plus abordables. Par exemple, pour rallier Brazzaville au départ de Douala, la capitale économique du Cameroun, le coût des voyages en aller simple et aller-retour est respectivement de 75 000 et 130 000 FCFA.

Un Pas de Plus Vers l’Intégration Sous-Régionale

L’inauguration de cette ligne de transport est d’autant plus significative qu’elle coïncide avec l’achèvement en 2021 de la section camerounaise de la route transfrontalière entre Sangmélima, au Cameroun, et Ouesso, au Congo. Ce projet, financé entre autres par la Banque Africaine de Développement (BAD), constitue une étape clé dans l’établissement d’un corridor alternatif reliant diverses régions d’Afrique Centrale.

United Express continue ainsi à jouer un rôle clé dans le développement des infrastructures de transport sous-régionales, rendant l’intégration économique et sociale en Afrique Centrale non seulement possible, mais également plus accessible à tous.

L’initiative de United Express est un jalon majeur pour l’intégration sous-régionale et la libre circulation des personnes et des biens dans la zone CEMAC. En offrant une alternative moins coûteuse et plus accessible au transport aérien, United Express contribue à faciliter les échanges et à renforcer les liens entre les peuples de la région.

Écrit par Mireille Tchinda, 237online.com

Tagged

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *