Indemnisation des victimes du Boeing 737-200: Vers une enqu�ªte parlementaire

L??Assemblée nationale a jugé  la proposition du Sdf recevable hier.Coup de tonnerre à hier l??Assemblée nationale.  Il est environ 18 heures lorsque les différents présidents sortent de la salle des présidents pour rejoindre  l??hémicycle.Très vite la nouvelle est balancée aux journalistes : la conférence des présidents juge recevable la proposition du Social democratic front (Sdf) de constituer une enquête parlementaire afin de faire la lumière sur les indemnisations liées au crash de la Camair le 3 décembre 1995, qui a fait 71 morts.

S??inspirant de la quatrième lettre de l??ancien ministre de l??Administration territoriale, Marafa Hamidou Yaya, le Sdf exige « la constitution d??une enquête parlementaire pour vérifier ces informations et établir les responsabilités aux fins d??indemniser les familles des soixante onze victimes  du crash du Boeing 737-200 de la défunte Camair le 03 décembre 1995, de reverser au liquidateur de la défunte Camair la somme de 25 500 000 000 de Fcfa plus les dommages et intérêts pour faire face au paiement des droits des ex employés qui n??ont jamais été payés, traduire en justice les auteurs et complices de ces actes qui ont résulté en perte de vie humaine, destruction du patrimoine public et détournement de la fortune publique ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *