Il meurt après avoir avalé une pièce de monnaie

Le petit Yann, sept ans, est décédé dimanche dernier, quelques jours après avoir avalé accidentellement une pièce de 25 F à l??école.Les parents du jeune Yann T., au quartier Makepe sont encore meurtris par la mort de leur fils. Ni la mère, attachée de direction au quartier Akwa, ni le père-cadre à Camrail, n??ont eu la force de reprendre le travail en ce début de semaine. Le drame commence le lundi 22 février dernier. Yann T. reçoit une pièce de 50 F de ses parents, pour s??acheter des friandises à l??école, en plus de son goûter. Ce jour-là, il se plaint de douleurs à la poitrine auprès de sa maîtresse, qui prévient rapidement

son père. Ce dernier conduit l??enfant dans une clinique privée à Bonamoussadi. Il est rejoint peu après par son épouse.Pendant que le père s??occupe des formalités chez le pédiatre, Yann T. confie à sa mère qu??il a avalé une pièce de 25 F par inadvertance. Aussitôt, les parents sont réorientés vers le service d??oto-rhino-laryngologie (ORL) pour extraire la pièce. La radiographie du thorax effectuée localise ladite pièce dans l????sophage. Le médecin décide alors de la pousser à l??aide d??une sonde pour qu??elle suive le circuit normal des aliments pour ressortir dans les selles. Pendant les 4 jours d??hospitalisation dans la clinique, Yann T. a peu d??appétit. Ses parents décident de le ramener à la maison, mettant en cause l??environnement hospitalier auquel leur fils ne s??adapte pas. Selon ses parents, de retour dans le cocon familial, les choses s??améliorent pendant le week-end. Tout semble aller pour le mieux.Les évènements s??accélèrent le dimanche 28 février. Dans la matinée, vers 5h, l??enfant fait des selles où l??on retrouve la pièce de 25 F. A 7h, Yann T. se plaint de nausées et vomit beaucoup de sang. Transporté à l??hôpital général, les médecins lui font une transfusion sanguine et le gardent en observation, en attendant de faire des examens le lendemain. Dans l??après-midi selon ses parents, Yann T. semble aller mieux. Mais en début de soirée vers 19h, il recommence à vomir beaucoup de sang et à s??agiter. Des caillots de sang succèdent au liquide. Malgré les efforts du corps médical pour le réanimer, l??enfant décède aux environs de 20h. Le petit Yann T., qui avait sur son lit d??hôpital demandé à sa mère d??attendre sa guérison pour faire ses gâteaux, devait fêter son septième anniversaire le lendemain, lundi 1er mars. Il sera inhumé ce samedi à Mbanga. Dans leur chagrin, les parents cherchent toujours à comprendre les causes de cette mort.
SL, CT

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *