Hillary Clinton : L’Ukraine a sauvé Taïwan

Hillary Clinton

Dans un récent entretien, l’ancienne Secrétaire d’État américaine, Hillary Clinton, a livré son analyse des tensions géopolitiques actuelles, affirmant que « La guerre en Ukraine a interféré avec les plans de la Chine pour Taïwan ».

Une stratégie mise à mal

Selon Clinton, l’échec apparent de la Russie à prendre rapidement le contrôle de l’Ukraine a obligé le président chinois Xi Jinping à reconsidérer sa stratégie envers Taïwan. La dirigeante a souligné l’influence majeure des événements ukrainiens sur les plans de la Chine, affirmant : « Je pense que l’Ukraine a vraiment repoussé cela. Ce qui s’est passé en Ukraine a eu un impact significatif, à mon avis, sur les dirigeants chinois. »

L’ombre de Trump

Dans le même entretien, Clinton a dépeint l’ancien président américain Donald Trump comme une menace pour la démocratie aux États-Unis et pour la stabilité de l’Ukraine. Elle a même prédit que la réélection de Trump en 2024 marquerait « la fin de la démocratie » aux États-Unis et « la fin de l’Ukraine ».

Selon elle, la stratégie de Trump a été un cadeau pour les dirigeants autoritaires comme Xi Jinping et Vladimir Poutine. Elle accuse Trump d’avoir été « inepte dans toute approche stratégique de la Chine » et d’avoir prévu de faire « tout ce que Poutine voulait avec l’OTAN. »

Biden : une alternative nécessaire

Alors que certains critiquent l’âge avancé du président Joe Biden, Clinton suggère de le « comparer non pas à un idéal, mais à une alternative ». Malgré les défis auxquels le président Biden est confronté, Clinton insiste sur le fait que son leadership reste préférable à un retour de Trump au pouvoir.

La situation géopolitique mondiale reste incertaine, mais les commentaires de Clinton mettent en évidence la complexité des enjeux et la nécessité d’une stratégie cohérente pour naviguer dans ces eaux tumultueuses. Pour plus d’analyses et de nouvelles en temps réel, restez connectés à 237online.com.

Ngonda Eloundou / 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *