Haïti a demandé à la Jamaïque l’extradition d’un suspect dans l’assassinat du président

Mario Antonio Palacios

Vendredi, les autorités haïtiennes ont adressé aux dirigeants jamaïcains une demande officielle d’extradition de l’un des principaux suspects dans l’assassinat du président de la République, Jovenel Moïse.

« Le ministère haïtien des Affaires étrangères demande officiellement au gouvernement jamaïcain d’extrader M. Mario Antonio Palacios pour qu’il soit traduit en justice à Haïti dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat du président Jovenel Moïse« , a déclaré le quotidien local Le Nouvellist en citant des extraits du document. Le Colombien Palacios a été arrêté la semaine dernière sur le territoire jamaïcain.

Le 7 juillet, Moïse avait été mortellement blessé dans une attaque contre la résidence du chef de l’État, sa femme a également été blessée par balles. Par la suite, les autorités avaient déclaré que le groupe criminel était composé de 26 ressortissants colombiens, dont certains étaient déjà en état d’arrestation. Au total, plus de 40 personnes avaient été arrêtées dans cette affaire de meurtre. Le président avait été enterré le 23 juillet dans la ville de Cap-Haïtien, dans le nord de la République.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *