Guinée Bissau – Cameroun : Les Lions gagnent dans la douleur

La sortie de l??Estadio Lino Correia de Bissau n??a pas été du tout aisée pour la délégation camerounaise ce mercredi 29 février 2010 à l??issue du match opposant la Guinée Bissau au Cameroun et comptant pour le 2e tour des éliminatoires de la Can Orange, Afrique du Sud 2013.Le public local avait manifestement du mal à digérer la défaite concédée dans les dernières minutes du match avec un but d??Eric Maxime Choupo-Moting sur une action personnelle à la 87e minute. Bénéficiant

d??un appel de Leony Kwekeu, l??attaquant de Mayence va se jouer de la défense centrale Bissau-guinéenne et battre Yonas Asuedo Mendes d??une frappe croisée du droit.Alors qu??on s??achemine vers le terme de la partie et que se disputent les dernières minutes du temps additionnel, l??arbitre central du match Bakary Gassama interrompt la partie. Et pour cause, des projectiles divers et même des cailloux sont balancés des tribunes et ne permettent plus à l??assistant n°2, Jawara Mussa, de continuer sereinement à officier. Les gestes d??apaisement des joueurs locaux en direction du public et une molle action dissuasive de la police vont permettre à la partie de s??achever sur une victoire 1-0 du Cameroun.C??est à ce moment que s??ouvre une scène digne de l??intifada avec des pierres qui pleuvent sur une aire de jeu envahie un peu trop aisément par le public. La cible des projectiles ce sont les joueurs camerounais qui ne peuvent regagner les vestiaires. Chaque tentative de Nicolas Nkoulou et ses coéquipiers de gagner l??entrée du tunnel qui conduit aux vestiaires sera stoppée par des projectiles divers (cailloux, bouteilles de verre, bouteille en plastique??) qui pleuvent sur la pelouse synthétique. Les forces de l??ordre sont manifestement débordées. Le commissaire du match, le Mauritanien Abdatt Mohammed, fixe comme préalable, pour que l??équipe camerounaise puisse quitter le centre du terrain où toute la délégation est maintenant rassemblée, que les gradins qui jouxtent l??entrée des vestiaires soient totalement vidés. Ce qui sera fait bon an mal an.C??est au pas de course que toute la délégation camerounaise et la cinquantaine de Camerounais vivants ici et venus donner de la voie pour pousser les Lions Indomptables à la victoire vont rejoindre les vestiaires. Non sans essuyer de nouveaux jets de projectile. Il faudra encore attendre une bonne demi-heure pour pouvoir enfin quitter le stade distant de moins d??un kilomètre de l??hôtel Malaika où la sélection nationale du Cameroun a pris ses quartiers depuis son arrivée lundi à Bissau.Le ministre des Sports et de l??Education physique, Adoum Garoua, et le président de la Fécafoot, Iya Mohammed, seront d??ailleurs contraint de s??investir physiquement par moments pour qu??enfin la délégation camerounaise quitte le stade Lino Correia où le piège Bissau-guinéen a bien failli se refermer sur une équipe du Cameroun qui, pendant plus de 85 minutes a effectivement fait jeu égal avec son adversaire.
Junior Binyam
Guinée ?? Bissau : 01- Yonas Asuedo Mendes ; 02- Bruno Fernandes ; 14 Saido Injai ; 05 Bacar Baibe (08- Mohammed Cande, 68e minute) ; 11-Ibrahim So?? ; 06-Eridson Mendes ; 04- Edson Correia ; 07- José Lopes (17-Luciano Texeira, 74e minute) ; 10- Ivanildo Cassana (09- Cicero Semedo, 85e minute) ; 13- Leocisio Sami ; 19- Bazile De Carvalho (cap). Remplaçants : 12- Genraud Mendes ; 15-Idrissa Camara ; 03- Mustaphe Silla, ; 18-Mota Pereira
Cameroun : 16- Guy Roland Ndy Assembe ; 03- Nicolas Nkoulou (cap) ; 14- Aurélien Chedjou ; 12-Henri Bedimo ; 02- Allan Nyom ; 04- Joel Matip (11- Georges Mandjeck, 71e minute) ; 07- Landry Nguemo ; 06- Alexandre Song ; 17- Jacques Zoua (15-Sally Edgar ; 60e minute) ; 13- Eric Choupo-Moting ; 10-Vincent Aboubakar (09-Leony Kwekeu, 65e minute). Remplaçants : 01- Idriss Carlos Kameni ; 05- Dany Nounkeu ; 08- Gaétan Bong ; 18- Henri Bienvenu Ntsama

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *