Sport

Grand Prix Cycliste du Cameroun – Jolie Discale Memouna : Elle impressionne l’ambassadeur de France

La cycliste a été auteure d’une prestation qui a fasciné l’ambassadeur de France au Cameroun, lors du Grand Prix Cycliste qui a eu lieu dimanche 23 mai 2021 dans les rues de Douala.

La jeune dame de 25 ans a pu exprimer la plénitude de son talent, dans la compétition organisée ce dimanche 23 mai 2021. La catégorie Dames a été jumelée à celle des juniors pour le plus grand plaisir de la gagnante de la compétition : « Je suis heureuse que les organisateurs d’une compétition de cyclisme aient accepté de mettre en piste, les juniors et les Dames. Ça fait des années que je le demande à la fédération camerounaise de cyclisme, pour pouvoir évaluer mon niveau par rapport à la deuxième catégorie nationale hommes. Car après les seniors, ce sont les juniors » explique Jolie. « Vous pouvez constater qu’il y a au moins dix juniors que j’ai distancés, et je ne suis même pas essoufflée » ajoute-t-elle.

Les dames ont fait cinq tours du circuit prévus pour la compétition, pas moins de vingt-et-un kilomètres que Jolie Discale a parcourus en 41 minutes et 39 secondes. C’est cinq minutes après sa traversée de la ligne d’arrivée, qu’on verra arriver sa première concurrente, Ndjoh Victoire. Placée au départ à la queue du peloton, Jolie Discale Memouna a su, dès le premier tour, imposer son rythme et le garder jusqu’à la fin : « Je n’ai pas pu m’exprimer pleinement parce que les adversaires n’étaient pas à la hauteur. Vous savez que plus les adversaires sont forts, et plus vous vous dépassez, mais j’ai encore la force dans les jambes, et je ne peux pas me prononcer positivement par rapport à mes performances d’aujourd’hui », nous confie la championne.

Après sa victoire éclatante, la cycliste s’est vue approchée par l’ambassadeur de France au Cameroun, Christophe Guilhou. Assis à la tribune présidentielle, l’ambassadeur a jugé bon de se lever et d’aller féliciter de vive voix la championne de la course à laquelle lui aussi a participé dans la catégorie des Vétérans. « Ma place n’est pas ici, le Cameroun doit croire en moi, l’ambassadeur doit croire en moi pour qu’ensemble nous puissions porter les couleurs du Cameroun très haut » conclut-elle. Il est évident après cette démonstration de force que Jolie Discale Memouna mérite d’aller trouver ailleurs, des adversaires à sa hauteur.

Claude Elisabeth Eyenguè

Afficher plus

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page