Afrique

Franc-maçonnerie : Ali Bongo Ondimba réinstallé Grand maître au Gabon

Le 12 novembre, à Libreville, Ali Bongo Ondimba a été réinstallé Grand maître lors d’une assemblée où de nombreuses délégations maçonniques africaines, européennes et nord-américaines étaient présentes.

Le chef de l’État gabonais a nommé et installé Lin Mombo pro-Grand maître et Michel Mboussou député Grand maître (numéro deux). Le premier est l’époux de Marie-Madeleine Mborantsuo, la présidente du Conseil constitutionnel ; le second est celui de Lucie Milebou, la présidente du Sénat.

Une douzaine de Grandes loges africaines (Bénin, Cameroun, Congo, Ghana, Liberia, Mozambique, Nigeria, Sénégal, Togo) avaient envoyé une délégation, menée en général par leur Grand maître : l’homme d’affaires et ex-ministre Alain Roger Coeffé pour le Burkina Faso, l’avocat Sylvère Koyo pour la Côte d’Ivoire, et l’ex-ministre des Affaires étrangères Abdoul Kabèlè Camara pour la Guinée.

Lire aussi
Communication is the business of schools in Kenya

En plus des Frères français, russes, turcs et brésiliens, des Nord-Américains, venus du Québec (Canada) et des États-Unis, avaient fait le déplacement. Ce dernier pays était représenté par la Grande Loge de l’État de Virginie et par la Grande Loge du district de Columbia (Washington DC), en la personne du député Grand maître RWB Annas F. Kamara, d’origine sierra-léonaise, qui sera installé Grand maître en décembre.

237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page