Foumbot/Cameroun: Un pr�©sum�© voleur de motos �©gorg�©

Soupçonné d??avoir volé deux motos, il a été tué au village Baigom la semaine dernière.Tel un mouton à sacrifier, la tête d??Issah M., quadragénaire, a été tranchée par une horde de jeunes en colère. La semaine dernière, le village Baigom dans l??arrondissement de Foumbot a vécu une effusion de sang. Selon le témoignage d??un habitant de ce village, il a été établi qu??Issah M était le voleur de deux motos disparues dans le village. « Nous étions convaincus car depuis qu??il est revenu de Douala où il vivait, les cas d??agression se sont multipliés et lui-même disait à qui veut l??entendre qu??il était très puissant et que rien ne pouvait lui arriver », raconte un voisin de la famille du défunt.

Ainsi, plusieurs personnes ont témoigné avoir été dépouillées de leur téléphone portable. Lorsque les jeunes dont les motos ont été arrachées par Issah M. ont rapporté l??information, une mobilisation s??est faite avec pour but d??en découdre avec lui. « Il était à Foumbot en train de boire et distribuait la boisson à tout le monde quand nous l??avons surpris. Nous l??avons appréhendé et conduit au village », indique l??un des tombeurs du gangster. Sa tête a été coupée et le corps attaché sur une moto est trainé jusque dans la concession du défunt.
De confession musulmane, les restes d??Issah M., comme le veut la tradition islamique, n??ont pas bénéficié de la purification ou de l??ensevelissement. Encore moins de la prière mortuaire. Ils ont été précipités dans une fosse. Les autorités religieuses du village et la famille ayant refusé de s??occuper « d??un mort honteux ». Le père d??Issah M. qui s??exprimait sur les ondes d??une radio locale, a dit tout son soulagement après « la mort de celui qui clamait qu??il était plus fort que les autres et qui ne suivait pas les conseils des parents ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *