Financement: Le Cameroun lance un eurobond de 750 milliards de Fcfa

Argent Fcfa en liasse

L’opération de mobilisation de ces fonds a été confiée à la Société générale de paris et à la Standard chartered bank du Cameroun.Lors du sommet Emainvest tenu à Genève courant 2013, le ministre délégué au Budget, Pierre Titi, présent à ce grand rendez-vous de la finance et des investisseurs, avait indiqué que le Cameroun pourrait très prochainement solliciter le marché financier international à travers les eurobonds en vue du financement de son économie. Depuis mardi dernier, c’est chose faite. L’Etat à travers la banque française Société générale basée à Paris et la Standard chartered bank Cameroun, vient de lancer un emprunt obligataire sur le marché financier international d’un montant de 750 milliards de Fcfa. [i]«Ces fonds permettront d’accompagner le plan d’urgence et de réaliser les projets de développement»,[/i] indique Alamine Ousmane Mey, ministre des Finances.
En fait, le gouvernement, dos au mur avec les pertes enregistrées sur les projections de ventes de pétrole dont l’impact sera de 314 milliards de Fcfa sur les recettes budgétaires, en attendant le lancement des obligations du trésor dont le montant sera de 100 milliards de Fcfa cette année, anticipe sur les problèmes de financement et les tensions de trésorerie. Malgré cette conjoncture économique défavorable, pour les autorités, l’année est marquée du sceau de l’accélération de la croissance. L’économie camerounaise peut, selon le Minfi, faire face à ce recul de la conjoncture pétrolière d’une part avec les ressources dont elle dispose mais également en mettant en avant la crédibilité de sa signature.
[i]«Nous jouons sur l’image et la réputation de la signature du Cameroun tant au niveau national que sur le plan international parce que nos partenaires connaissent bien le Cameroun ; et puis l’histoire des engagements du Cameroun lui permet d’aller sur le marché international chercher ces 1500 millions de dollars»[/i], rassure Alamine Ousmane Mey. Ainsi, pour la première fois, le Cameroun se met au diapason des nations à fort potentiel et qui sollicitent l’épargne internationale pour le financement de ses projets de développement. Avec ces eurobonds de 750 milliards de Fcfa, le pays va disposer d’environ 2000 milliards de Fcfa pour financer son plan d’urgence dont la cagnotte décidée par le chef de l’Etat est de 925 milliards de Fcfa, ainsi que d’autres projets de développements.
[i]«A partir de maintenant, nous aurons des journées de 27 heures pour boucler cette opération et nantir les comptes des différents partenaires de cette opération»[/i], prévient le ministre qui poursuit en indiquant qu’il est envisagé dans les prochaines semaines d’aller devant le parlement rectifier la loi des finances, question de donner plus de cohérence à cette nouvelle orientation budgétaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *