Eto’o salue les Lions après leur aventure périlleuse à Benghazi

lion indomptable

À l’issue du périple chaotique des Lions Indomptables en Libye, l’icône Samuel Eto’o a tenu à saluer avec force le courage et la résilience des protégés de Rigobert Song face à une adversité inédite.

Une adversité extrême sur le terrain et en dehors

Car ce déplacement à Benghazi restera dans les annales pour son atmosphère délétère et hostile. Sur le plan sportif déjà, le match fut âpre et intense de bout en bout. Mais au-delà, les Lions ont également dû composer avec des agissements antisportifs graves de la part des Libyens et de leur public.

L’hymne national camerounais a été sifflé et moqué sans vergogne. Et surtout, un puissant pointeur laser a été braqué en continu sur les joueurs et le gardien André Onana pour tenter de perturber leurs actions et leurs prises de balle.

Des Lions héroïques face à ces provocations

Face à des provocations aussi graves contre l’étiquette du football et l’esprit du jeu, les Lions auraient pu sortir de leur match et céder à la nervosité. Il n’en a rien été ! Fidèle à leurs valeurs de combativité, ils ont fait preuve d’un sang-froid exceptionnel.

Grâce à leur solidarité, leur concentration et leur bravoure, ils ont réussi à contrôler les débats de bout en bout et à ramener le point du nul de cette fournaise libyenne. Une performance exceptionnelle qui force le respect et l’admiration !

Le leadership de grands joueurs salué

Dans son message vibrant, Samuel Eto’o a tenu à mettre en lumière les grands leaders de la tanière ayant monté la voie à suivre dans ce match hors norme : Franck Zambo Anguissa, Clinton Njie mais aussi Fabrice Ondoa notamment.

Ces cadres expérimentés ont sonné la révolte par leurs actes et leur abnégation. Ils ont démontré que la rage de vaincre des Lions et leur solidarité ne pouvaient être entamées par aucune forme d’adversité. De vrais modèles pour la jeune garde montante !

Des actes condamnables qui entachent l’esprit du football

Au-delà du match, Samuel Eto’o a aussi pointé du doigt le manque de fair-play coupable des Libyens lors de cette rencontre. Qu’il s’agisse des sales coups volontaires sur le terrain ou des actions antisportives en tribunes, ces agissements n’ont pas leur place dans le football et ses valeurs de respect et de fraternité universelle.

On ne peut que condamner fermement de telles dérives qui entachent l’esprit de ce sport si populaire en Afrique et partout dans le monde. Espérons que les instances continentales et internationales sauront sanctionner ces dérapages à leur juste mesure.

Rigobert Song encouragé à poursuivre son travail

Pour conclure son propos élogieux, Samuel Eto’o n’a pas oublié de s’adresser au sélectionneur national Rigobert Song, principal artisan de la performance des Lions. Tout en reprenant la formule consacrée du président Biya, il l’a enjoint à continuer son excellente mission à la tête de la sélection camerounaise.

Avec de tels résultats dans l’adversité, le boss peut être serein et fier du travail abattu depuis sa nomination à la tête des Lions. Et ce n’est sans doute qu’un début, alors que se profile la prochaine CAN 2023 en Cote d’Ivoire dans quelques mois…

Joël Mbida, 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *