Éliminatoires Can Total 2019: Maroc et Cameroun s’affrontent ce soir à Casablanca

Les Lions de l’Atlas à domicile, tenteront de remporter leur première victoire sur les Indomptables ce soir dans la cadre de la 5ème journée des éliminatoires de la Can Total 2019.

« J’ai joué avec la meilleure génération des Lions de l’Atlas, mais je n’ai jamais gagné de match face aux Lions Indomptables du Cameroun. Ils ont toujours été notre bête noire, mais il faut bien un jour que cela change ». Cette déclaration est de Merry Krimau, l’emblématique attaquant de l’équipe nationale du Maroc des années 80-90, rencontré dans les locaux de Radio Mars, un média de sports de la ville de Casablanca au mois de janvier 2018. L’ancien joueur de Bastia en France n’a jamais oublié les matches éliminatoires de la Coupe du Monde de 1982, quand les Lions Indomptables emmenés par un Ndoumbè Léa François et Thomas Nkono, sont allés les dominer à Kenitra (2-1) en match aller, avant d’achever la mission (2-1) à Yaoundé et arrachaient du même coup, la qualification pour Espagne 1982. L’ancien attaquant de l’olympique de Marrakech se souvient encore de ce match de poule de la CAN 1986 à Alexandrie en Egypte quand il a marqué un but qui avait presqu’éliminé le Cameroun, avant que les deux légendes Nkono et Milla n’entrent en jeu. Sur un dégagement pour une contre-attaque, l’attaquant des Lions avait ajusté le gardien Marocain pour trouver l’égalisation et les pleurs des joueurs d’en face. Que dire de cette demi-finale de CAN 1988, perdue (0-1) à Casablanca devant son public ? Tellement de souvenirs qui font du Cameroun une bête noire des Lions de l’Atlas.

Un palmarès qui fait perdre le sommeil à Hervé Renard

Il n’y a pas que la génération Milla qui a fait des malheurs aux Marocains en matches officiels sur le territoire chérifien. Plus proche d’aujourd’hui, en octobre 2009, la bande à Samuel Eto’o était allée vaincre les Lions de l’Atlas sur leurs terres à Fès, à 400 kilomètres de Casablanca, pour se qualifier pour le premier mondial de football en Afrique du Sud. Les Lions Indomptables avaient alors vaincu leurs homologues (2-0) dans un match à sens unique. Des performances qui font perdre le sommeil à Hervé Renard, l’entraîneur sélectionneur du Maroc qui a déclaré dans un tweet : « Relevons ensemble le challenge de battre pour la première fois dans l’histoire du football marocain les Lions Indomptables, tous ensemble le 16 novembre », le 18 octobre dernier. Une déclaration qui montre l’importance de la rencontre telle que perçue par le sélectionneur Français du Maroc. Lui qui devrait faire sans Hayoub El Kaabi son attaquant vedette qui s’est blessé à quelques jours de la rencontre lors d’un match du championnat avec son équipe en Chine. La rencontre Maroc – Cameroun se jouera ce vendredi 16 novembre 2018, à 20h. Une victoire du Maroc sera doublement historique, car non seulement qu’elle qualifiera le pays de Merry Krimau pour la CAN au Cameroun, mais elle sera la première sur le sol chérifien depuis des décennies.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *