Ekambi Brillant ignoré à Bafoussam

Le chanteur s??est produit en spectacle le week-end dernier devant un maigre public. La sortie samedi, 28 février 2009 à l??Ouest de la méga star camerounaise,

n??a pas été célébrée en grandes pompes. La maison du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) de Bafoussam qui accueillait cette échéance, a tout simplement désempli. Cependant, l??artiste n??a ménagé aucun effort pour éblouir un public qu??on comptait au bout des doigts, avec des airs de musique qui rappellent le bon vieux temps.
Un public composé pour la plupart des officiels, des invités de marque, membres de famille, des amis et connaissances, aux cotés de quelques hommes de média ayant des liens avec Ekambi Brillant. Ce dernier était visiblement très endiablé sur un podium richement décoré. Les prévisions étaient à la hauteur de la riche carrière de Ekambi Brillant, qui a voulu faire d??un coup d??essai un coup de maître. Au moindre contact avec la guitare, Ekambi Brillant a égrené la quasi-totalité de son best off, allié aux titres à succès longtemps fredonnés par les mélomanes les plus avisés. Des chansons tels que ??Djonguele la Ndolo Ngon?? Aboh, Musunguedi, Mouaye, Musoloki, Muna muto et Elongui??, pour ne citer celles-là, ont été ovationnées.?? Si ce concert de musique a connu quelques désagréments, c??est peut-être parce que le public n??a pas été suffisamment informé de l??évènement ??, s??indigne un spectateur qui exprime tout de même sa satisfaction : ?? Je crois qu??il faut parler du prix d??entrée qui n??était pas à la portée de tout le monde. Car, avec 2.000 ou 3.000 francs, ce n??est pas évident que les gens soient intéressé??, précise un autre fan de la vedette du jour. Une chose est sûre, c??est que, au-delà de quelques passages médiatiques de l??artiste dans certaines radios de la place, même les affiches badigeonnées un peu partout n??ont pas attiré l??attention du public ; lequel public était beaucoup plus disséminé dans les artères de la foire régionale et dans les boîtes de nuit. Tout à coté, il y a eu un manque criard de caravane dans les rues de Bafoussam. Malgré tout, il faut dire que le public de Bafoussam n??a pas encore acquis une culture du concert de musique de quelque dimension qu??il soit.A travers cette descente sur le terrain, l??auteur de ??Mota Muengna?? entend valoriser la commémoration de ses 36 ans de carrière célébrés en 2007. C??est ainsi qu??à travers l??évènement intitulé ??West Side Show?? qui devrait retracer un grand moment de communion, de partage, de rencontre culturelle entre la star, son public et les autorités administratives, traditionnelles de la région de l??Ouest et du Nord-Ouest. On l??attend tour à tour dans les villes de Bandjoun, Bamenda, Dschang, Bangangté et Bafang. Agé de soixante et un ans, Ekambi Brillant, qui connaît une carrière artistique riche en succès, voudrait réveiller ceux qui l??ont admiré à l??époque. On a bien peur que cette tournée ne soit un fiasco.Robert Nkaké (Stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *