Drame au Cameroun: Une femme retrouvée sans vie à Bansoa

Bansoa

Le mardi 2 mai 2023, le village de Bansoa, dans la région de l’Ouest au Cameroun, etait sous le choc après la découverte macabre du corps sans vie de dame Makamte Madeleine, âgée d’une soixantaine d’années dans une ruelle du quartier Bamesseu. La victime, qui vivait seule et souffrait de problèmes de santé mentale, aurait été tuée chez elle avant d’être traînée jusqu’à l’endroit où sa dépouille a été retrouvée.

Une série inquiétante de féminicides au Cameroun

Le meurtre brutal de dame Makamte Madeleine s’inscrit dans une série inquiétante de féminicides au Cameroun. Selon les informations recueillies par notre rédaction, pas moins de 24 femmes ont été tuées en l’espace de 69 jours. Ces chiffres ne tiennent compte que des cas traités par notre rédaction, laissant craindre un nombre encore plus élevé de victimes.

Les autorités face à la lutte contre les violences faites aux femmes

Ce drame soulève des questions sur l’efficacité des mesures prises par les autorités camerounaises pour lutter contre les violences faites aux femmes. Des efforts supplémentaires sont nécessaires pour protéger les victimes potentielles et traduire les responsables de ces actes odieux en justice. La sensibilisation et la mobilisation de la société civile constituent également des éléments clés pour prévenir et combattre ce fléau.

Un appel à la solidarité et à la vigilance

Face à cette situation alarmante, il est crucial que les communautés locales, les associations et les institutions travaillent ensemble pour protéger les femmes vulnérables et soutenir les victimes de violences. Les citoyens doivent également faire preuve de vigilance et signaler tout comportement suspect aux autorités compétentes.

La découverte tragique du corps de dame Makamte Madeleine à Bansoa rappelle l’urgence de lutter contre les féminicides au Cameroun. La mobilisation de tous les acteurs de la société est nécessaire pour mettre un terme à ces violences inacceptables et garantir la sécurité et la dignité de toutes les femmes.

Michel Tchouamo / 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *