Société

Dr Manaouda Malachie, ministre de la santé publique: « Je voudrais des centres de soins plus performants »

Monsieur le ministre, qu’est-ce-qui justifie une concertation avec les personnels de santé ?

C’est une démarche particulière. J’ai réuni tout ce monde au même endroit pour que nous puissions échanger, dialoguer sur les conditions de travail des personnels de santé. C’est important pour nous. Nous allons faire un exposé sur la relation patient-soignant dans le cadre de l’humanisation des soins de service que j’ai prescrit depuis ma prise de fonction. Mais nous voulons d’avantage réfléchir ensemble pour améliorer les conditions de vie et de travail de ces personnels afin qu’ils puissent produire de bons résultats et que les formations sanitaires puissent être plus performantes. Voilà un peu l’objectif de cette concertation.

En attendant la clôture de votre rencontre, que proposez-vous pour améliorer les conditions de travail et de vie de ces personnels de santé ?
En l’état actuel, nous sommes en mesure de donner des soins de qualité. Nous avons d’excellentes ressources humaines. Et d’autre part également, nous sommes en train de faire des efforts pour relever le plateau technique des informations sanitaires du pays. Nous avons déjà touché 200 à travers le pays. Nous poursuivrons dans la durée ce relèvement des plateaux techniques. Il est question pour nous de dire au personnel de santé, voilà ce qui est faisable et voilà ce que nous allons tolérer. Comme vous le savez, les erreurs sont fatales dans ce secteur. Ce n’est pas comme une maison qu’on pourrait rétablir ou un engin que l’on peut réparer. On ne répare pas la vie. Lorsqu’un patient décède, il n’ya plus rien à faire. C’est délicat et cela nous interpelle. Et je voudrais sur ce point qu’avec le personnel de santé, nous soyons sur la même longueur d’onde.

Avez-vous déjà des pistes devant améliorer leurs conditions de vie et partant la qualité des soins des patients ?

Nous en avons plusieurs. Les efforts actuels vont se poursuivre avec d’autres actions dans les prochains jours. Notamment l’organisation des états généraux de la santé. Le renforcement des effectifs avec la systématisation des recrutements locaux des personnels de santé. L’automatisation du traitement des actes de carrière ainsi que la prise en charge de leurs incidences de solde. Nous avons également engagé des démarches pour qu’à la sortie de l’école, les médecins jouissent automatiquement, tout au moins d’une partie de leur traitement salarial avant l’aboutissement de leurs dossiers d’intégration. Nous sollicitons également que la politique des logements d’astreinte soit poursuivie et que l’environnement de travail des personnels de santé soit sécurité. C’est à la fin de notre concertation que nous aurons plus information.

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer