Société

Diplomatie : Le Cameroun veut reconsidérer le tracé de ses frontières

L’atelier y relatif s’est ouvert hier lundi, 24 à Kribi, sous la houlette de l’Institut National de Cartographie. Les travaux de cinq jours sont présidés par le préfet de l’Océan.

Il s’agit du renforcement des capacités des Experts Camerounais en charge des questions de frontières, venues de plusieurs administrations. Ils devront au terme de cette formation, adapter leurs connaissances aux nouvelles méthodes de travail qui intègrent les terminologies techniques et juridiques.

Y prennent part, les Représentants de la Présidence de la République, des Services du Premier Ministre, la Direction de l’Organisation du Territoire au Ministère de l’Administration Territoriale et les Universitaires Spécialistes des questions de Frontières.

D’après Dr Joseph Kamguia, représentant le Directeur Général de l’Institut National de Cartographie, les méthodes de travail de l’époque et les cartes sur lesquelles les frontières sont représentées ne sont pas assez précises. Ainsi, la plupart des frontières ne sont ni bien définies, ni bien matérialisées. «Il n’est pas question d’annexer les autres pays ; mais de s’assurer que le Cameroun ne perde pas un seul centimètre carré de son territoire ». A-t-il déclaré.

Après cet atelier, suivra un travail de terrain sur le processus de réaffirmation des frontières avec les pays voisins.

Joseph Abena Abena

Afficher plus

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page