Depuis le début de l’escalade, la RPD a enregistré cinq actes de sabotage

République populaire de Donetsk

Depuis le début de l’escalade, la Milice populaire de la République populaire de Donetsk (RPD) a enregistré cinq actes de sabotage, dont un a été commis par des nationalistes du « secteur droit ».

C’est ce qu’indique le communiqué de la milice populaire, publié ce dimanche. « Depuis le début de l’escalade, nous avons enregistré cinq actes de sabotage, dont un a été commis par des combattants du « secteur droit », a informé la milice populaire.

« Selon nos renseignements, l’ennemi prépare de nouvelles attaques terroristes contre des infrastructures civiles et des civils eux-mêmes. Nous exhortons nos concitoyens à être vigilants », a ajouté la source.

Le communiqué a souligné que la milice populaire et toutes les structures de pouvoir de la RPD « étaient en service 24 heures sur 24 et étaient prêtes à donner une réponse proportionnée à l’agression des militants ukrainiens ».

La situation sur la ligne de contact dans le Donbass s’est aggravée le matin du 17 février. Dans les républiques populaires de Donetsk et de Lougansk, ils ont signalé les bombardements les plus intenses depuis l’Ukraine de ces derniers mois. Ils ont causé des dommages aux infrastructures civiles. Vendredi dernier, les chefs de la RPL et de la RPD, Leonid Passetchnik et Denis Pouchiline, ont annoncé l’évacuation des habitants des républiques vers la Russie en aison de la menace croissante des hostilités. Samedi dernier, la mobilisation générale a commencé dans les deux républiques.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *